Splendeurs du Vietnam: exotisme sur mesure

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Nous avons parcouru le Vietnam sur toute sa longueur en trois semaines incluant trois vols intérieurs en commençant par le Sud. Un fabuleux voyage fait sur mesure, selon nos goûts, sans oublier les incontournables», raconte Hélène récemment rentrée de vacances au Vietnam avec une copine.

Les deux amies voulaient éviter de voyager en groupe tout en bénéficiant d’un guide local durant tout leur séjour. C’est possible! Avec l’agence de voyages vietnamienne Asiatica Travel basée à Hanoi depuis 2001, spécialisée dans la création de voyages individuels au Vietnam, au Laos et au Cambodge. (http://voyagevietnam.asiatica.com/)

Séjourner au Vietnam en février-mars est favorable. C’est la saison intermédiaire, le climat peut varier entre 16 et 20 degrés Celsius au Nord et se réchauffer jusqu’à plus 28 au Sud, témoigne Hélène. «On est arrivées à Saigon le 8 février, peu de temps après les célébrations du Nouvel An vietnamien, la Fête du Têt, où tout est fermé. Mieux vaut prendre le temps de planifier son voyage plusieurs mois à l’avance. On a réservé nos vols Montréal-Paris-Saigon en août dernier.»

Pyramides de fruits

Hô Chi Minh-Ville (Saïgon), offre certaines attractions parmi les plus impressionnantes du pays, selon Hélène.

«De la culture aux artefacts de guerre en passant par la gastronomie de la rue dont le célèbre marché de Ben Thanh situé au centre-ville. L’endroit est facilement accessible malgré la constante circulation des nombreuses bicyclettes. Un lieu captivant, toujours très agité, où l’on trouve de tout. Épices, courtepointes en soie fabriquées à la main, accessoires de mode. Il faut savoir marchander!»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Quittant Saïgon, les amies se sont dirigées vers les principaux points d’attraction du Delta du Mékong dont Can Tho.

«Sur place, il faut faire les circuits en barque: c’est l’idéal pour découvrir l’endroit. Le site est quadrillé par une multitude de villages sillonnés de milliers de petits canaux, marchés flottants, d’îles et de rizières.»

«Les neuf bras du fleuve Mékong se jettent dans la mer en neuf chemins. Can Tho héberge le fameux marché de Cai Rang qui réunit des commerçants venus de toute la région. Le matin on aperçoit des centaines d’embarcations au bout desquelles sont plantées des pyramides de fruits et légumes: tomates, ananas, mangues et fruits du dragon.»

Petit Paris

Une heure de vol: Saïgon-Dalat. «Nous voilà rendues au ‘petit Paris du Vietnam’. Située dans les hauteurs du Centre-Sud du pays, Dalat abrite plusieurs villas construites par les Français à l’époque de l’Indochine pour fuir la chaleur de Saigon. La ville s’étend sur une série de collines couvertes de pins, avec un petit lac au centre entouré de pics plus élevés; un environnement très différent du reste du Vietnam», détaille Hélène.

Second vol intérieur d’une heure: Dalat-Da Nang. «On arrive au cœur de l’économie émergente du pays: Da Nang, en pleine ébullition au centre du Vietnam. La ville paraît moderne et décontractée, largement fréquentée par la jeunesse. Très agréable pour se détendre le long de ses belles plages.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ville des tailleurs

«À une trentaine de km au sud de Da Nang, nous sommes tombées sous le charme de Hoi An, vieille ville avec ses lanternes colorées dont le décor est resté quasiment inchangé depuis la fin du 19e siècle.»

Ancienne ville portuaire prospère, la ville évolue aujourd’hui au rythme d’un tourisme dynamique lié à son classement au patrimoine mondial de l’UNESCO. Aussi surnommée Ville des tailleurs, Hoi An recèle de couturiers et fabricants de chaussures sur mesure partout!’

Ce n’est pas sans ressentir une certaine excitation que les deux amies ont poursuivi leur séjour au centre du pays leur permettant d’aborder Hué, l’ancienne cité impériale, riche de la culture traditionnelle vietnamienne, autre que coloniale ou communiste.

«La Citadelle de Hué offre l’expérience unique de plonger dans l’univers des dynasties vietnamiennes, incluant plusieurs temples et palais. Une journée entière pour partir à la découverte de cet espace exotique extraordinaire suffit à peine.»

Fascinantes minorités ethniques

Au Nord du Vietnam, Sapa figure parmi les destinations prisées, avec la baie d’Halong et Hanoi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On entre dans le monde fascinant des minorités ethniques, à 350 km d’Hanoi, au cœur d’un superbe massif montagneux s’étirant jusqu’à la frontière de la Chine et du Laos.»

«Diverses tribus montagnardes établies dans les villages environnants viennent à Sapa pour commercer. La visite des marchés ethniques représente l’un des moments forts de notre séjour. Point de rencontre de nombreuses minorités culturelles, les marchés donnent l’opportunité d’admirer les superbes costumes traditionnels et surtout d’entrevoir le rythme de vie des habitants.»

Les photos d’Hélène prises lors de sa croisière d’une nuit dans la Baie d’Halong sont saisissantes! Elles m’ont incitée à vouloir partager ce récit de l’expérience de mon amie au Vietnam. La baie d’Ha-Long, dans le golfe du Tonkin, compte environ 1600 îles et îlots qui créent un paysage marin spectaculaire de piliers de calcaire. «Une croisière dans l’irréel, hors du temps, entre ombres et lumières.»

Troisième et dernier vol intérieur: Hué-Hanoi. Hélène planifie déjà de retourner en Asie…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur