Sortie des passagers à l’arrière: la TTC a capitulé

La plupart des gens ignorent le règlement

TTC
La mention «Exit at rear doors» présente dans les streetcars de la TTC.
Partagez
Tweetez
Envoyez

De nombreux usagers ne le savent pas, mais il est recommandé de sortir des bus et streetcars de la Commission de Transport de Toronto (TTC) par la porte arrière. Pas par la porte avant, par laquelle entrent la plupart des gens.

Mais la TTC n’a jamais tenté d’appliquer son «règlement», qui aurait été abandonné officiellement en 2015.

Exit at rear doors

La bande-annonce jaune «Please Exit at Rear Doors» est toujours présente dans la majorité des tramways et bus de la ville.

L’avez-vous déjà vue? Suivez-vous cette consigne? Rien n’est moins sûr. En effet, comme l’a confirmé L’Express en jasant avec des usagers quotidiens de la TTC, bon nombre d’entre eux n’ont pas connaissance de cette recommandation.

TTC
Une passagère descendant par la porte avant du streetcar.

La conséquence: des files d’attente dans le tramway afin de sortir par l’avant. Et ce, souvent même lorsque la personne est à quelques pas de la porte arrière.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Usagers mal informés

Pourquoi les chauffeurs n’imposent-ils pas cette règle aux passagers? Pourquoi la grande majorité des usagers ne sont pas au courant? Pourquoi l’inscription est-elle encore présente?

TTC
Trois passagers descendent par la porte avant du streetcar.

En allant au contact des conducteurs à l’un des garages de la TTC, aucune réponse claire ne nous est donnée. Pire encore, ils ne semblent pas disposés à répondre à ce type de questions, rejetant la responsabilité sur leur direction.

Changement depuis 2015

Cette recommandation aurait déjà été revendiquée dans le passé par la TTC, la troisième plus importante organisation de transports urbains, en nombre de passagers, en Amérique du Nord. Mais la politique aurait changé en 2015, on ne se souvient plus trop comment ni pourquoi…

TTC
Un usager descend par la porte avant du streetcar.

Avec l’apparition des nouveaux tramways sur le réseau, amenés à terme à faire disparaître les anciens, la question de la porte avant/arrière ne se posera plus. En effet, les usagers pourront entrer et quitter les rames comme bon leur semble.

En revanche, qu’en est-il des bus? À l’heure actuelle, aucune indication n’a été fournie à L’Express par les représentants de la TTC. Va-t-on retirer les bandes-annonces jaunes? «Peut-être que oui, peut-être que non…»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Fluidité

En observant la situation dans des pays étrangers comme la France, le fait d’imposer aux usagers une entrée par l’avant et une sortie par l’arrière permet de fluidifier les trajets de ces transports en commun.

C’est une manière de réduire les temps d’arrêt à chaque stop et d’éviter la cohue lors de l’embarquement. Chaque seconde compte dans une ville où le système public a transporté pas moins de 533.2 millions de personnes en 2017.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur