Foule record pour la soirée afro-caribéenne du CFT

Le centre francophone de Toronto a célébrer en grandes pompes le début du mois de l'Histoire des Noirs

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y avait foule à l’église ukrainienne eucharistique, sur l’avenue Broadview, où se sont retrouvées près de 450 personnes, à l’appel du Centre francophone de Toronto, pour lancer la 12e édition du Mois de l’Histoire des Noirs. Le succès de l’événement était tel que certaines personnes qui ne s’étaient pas pré-inscrites n’ont pas pu profiter des festivités.

Avant le repas, c’est le joueur de djembé Ange, originaire de Côte d’Ivoire, qui a inauguré la soirée aux rythmes de son instrument. La «classe» était à l’honneur, puisque le CFT avait choisi la tradition de l’élégance afro-caribéenne, mélange de style et de couleurs comme thème de la soirée.

Des dizaines de femmes et de filles avaient revêtu leurs plus beaux habits traditionnels, pour le plus grand plaisir des yeux.

Comme l’a expliqué aux médias Loanna Thomaseau, coordonnatrice de la soirée et responsable des bénévoles au CFT: «Comme on le sait, en Afrique et aux Antilles, l’apparat, l’allure, la prestance, c’est vraiment très important.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Concernant le plaisir des papilles, un immense buffet aux saveurs afro-caribéennes était proposé aux convives qui ont pu découvrir ou redécouvrir ces plats exotiques.

Suite au dîner, de nombreuses animations étaient organisées, comme des ateliers de travaux manuels pour occuper les plus jeunes et trois défilés de tenues traditionnelles, le tout sur des rythmes mixés par Dj Misteuring.

Un temps fort de la soirée a été le concert du chanteur Dieufaite Charles («Jahfaa») et de ses musiciens.

Cette soirée de lancement se veut, avant tout, un événement familial rassembleur entre les membres de la communauté francophone de Toronto. C’était aussi l’occasion de retrouver ses racines et de retourner au pays natal, le temps d’un instant, pour des centaines d’immigrants francophones.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur