Sneakerfest au musée Bata: les deux font la paire

Partagez
Tweetez
Envoyez

La fin de semaine passée, le Bata Shoe Museum (327 Bloor Street W) accueillait, en marge de l’exposition Out of the box: The rise of sneaker culture, un «Sneakers Fest», événement visuel et dansant d’arts urbains sous le signe des «sneakers, des chaussures de sport réadaptées à un usage de mode. L’espace de deux jours, le musée s’est mué en véritable temple de la culture hip-hop.

Plusieurs activités dédiées aux enfants étaient organisées comme la création de pin’s perlés, la personnalisation de baskets ou encore l’initiation au graffiti.

Un spectacle de breakdance a également eu lieu en guise d’animation pour le plus grand bonheur des plus grands et des tout petits.

Un week-end consacré à la chaussure

Outre la possibilité d’un moment ludique et de détente passé en famille, le ticket acheté pour la journée permettait d’accéder à l’intégralité du musée. Il était donc possible de profiter non seulement des activités organisées pour les enfants et pourquoi pas de les y laisser pendant une visite dans le monde de la chaussure. De la pantoufle Inuit aux sneakers à la mode, tout y passe.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sur les quatre étages, tous les modèles, toutes les formes et toutes les matières étaient exposés. On peut même y voir des chaussures portées par des célébrités telles que Madonna, John Lennon ou encore Marilyn Monroe.

L’art new-yorkais à Toronto

Les États-Unis étaient représentés par l’artiste Shantell Martin, originaire de New-York.

C’est avec un style tout à fait singulier et original que la jeune femme a dessiné sur les vitres du Bata Shoe Museum. Elle a attiré tous les regards par son talent et sa performance. Nous l’avons même vu dessiner sur le pantalon blanc d’un des visiteurs du musée.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur