Seriez-vous un(e) oulipien(ne) qui s’ignore?

IMG_256

29 octobre 2018 à 9h00

Non, il ne s’agit pas d’olympiens ni d’olympiennes, mais bel et bien d’oulipiens et d’oulipiennes.

Vous vous demandez peut-être ce que cela pourrait bien manger en hiver. Sachez que le mot Oulipo est l’acronyme d’Ouvroir de littérature potentielle, un groupe littéraire fondé en 1960 par un petit nombre de mathématiciens et d’écrivains français.

Cela devrait piquer la curiosité des parents et des enseignants, toujours à la recherche de matériel pour promouvoir la numératie et la littératie chez les jeunes.

Contraintes

L’Oulipo poursuit un objectif principal: la création littéraire par des contraintes. Le groupe applique ces contraintes à des textes littéraires qui existent déjà ou il s’en sert pour créer des textes originaux.

Les contraintes sont légion et, par conséquent, d’une très grande variété. Elles peuvent se rapporter au vocabulaire ou à la grammaire, mais elles peuvent aussi forcer les créateurs littéraires à obéir à des structures mathématisées ou poétiques comme dans le cas du graphe ou du pantoum.

Le graphe

La plupart des histoires qu’on lit ou écrit suivent une ligne droite, du point A, le commencement, au point B, la fin.

À la 79e réunion de l’Oulipo, François Le Lionnais a eu l’idée de dévier de la tradition pour créer une histoire en graphe. Quatre réunions plus tard, Raymond Queneau a accouché de son Conte à votre façon dont la formule du jeu de rôle ressemble beaucoup aux Donjons et Dragons, jeu très populaire qui a vu le jour peu après dans les années 1970.

Cette initiative du groupe Oulipo signale la naissance de la littérature interactive où le lecteur et la lectrice sont le héros et l’héroïne d’une histoire dans laquelle ils jouent un rôle actif.

Voici ce à quoi pourrait ressembler une telle histoire:

IMG_256

Source: http://turntopage4.blogspot.com/2009/11/fortress-snowballs-tangerine-avocado.html

Chaque numéro correspond à un choix fait par le lecteur/la lectrice, d’où le manque de linéarité du roman classique où l’écrivain(e) trace le destin de ses personnages depuis le début jusqu’à la fin de son histoire.

Le pantoum

Le pantoum est une forme de poésie asiatique adoptée par les Français au début du XIXe siècle. Le nombre de strophes peut varier, mais chaque strophe a quatre vers disposés selon un schéma abcd bedf egfh, etc. Il n’y a pas nécessairement de rimes.

En voici un exemple: Rituel (pantoum écrit par Paul Fournel, président actuel de l’Oulipo, et tiré de “Oulipo, l’Abécédaire provisoirement définitif” publié par Larousse en 2014)

Chaque mois depuis les années A

Mil neuf cent soixante, novembre, B

L’Oulipo tient sa réunion C

Qui est un repas aussi bien D

Mil neuf cent soixante, novembre, B

À l’ordre du jour: création, E

L’Oulipo tient sa réunion, C

Façon de manger ensemble F

À l’ordre du jour: création E

C’est la règle immuable. G

Façon de manger ensemble F

Du jus, du vin, un plat aimable… H

Pouvez-vous deviner le vers qui suit? Si vous avez dit le «G», vous avez raison. Le troisième vers, ou ligne, serait le «H».

Des contraintes de vocabulaire et de grammaire

D’autres contraintes qu’on pourrait mentionner sont:

– l’égalitaire: texte où le nombre de voyelles égale le nombre de consonnes

– le monovocalisme: texte dans lequel on n’utilise qu’une seule voyelle

– le bivocalisme: texte dans lequel on n’utilise que deux voyelles

– l’hétérogramme: un énoncé où aucune lettre n’est répétée

– l’onzain hétérogrammatique: un texte où n’apparaissent que les onze lettres les plus fréquentes du français (e,s,a,r,t,i,n,u, l,o,c)

Pourquoi parler de l’Oulipo?

La bibliothèque de Toronto offrira bientôt deux séries d’ateliers d’écriture où les contraintes de l’Oulipo seront mises à l’honneur. Ces ateliers permettront aux amateurs de la langue française de tester leurs compétences linguistiques.

La première série de trois ateliers est offerte au mois de novembre à la bibliothèque de North York:

Le 3 novembre: les binômes

Le 10 novembre: les lipogrammes, les tautogrammes, le texte mangé par les rats, le texte fendu, la belle absente

Le 17 novembre: une surprise !

La deuxième série de trois ateliers sera offerte à la bibliothèque Northern District entre 14h et 16h:

Le 24 novembre: les cadavres exquis, les listes

Le 8 décembre: la poésie avec contrainte

Le 15 décembre: l’homosyntaxisme, l’anadipose et encore des surprises !

Des ateliers en français de grande qualité

Tous les ateliers d’écriture seront offerts par Anne Forrest-Wilson, la fondatrice et directrice générale de L’écriture en mouvement et la créatrice du jeu Les six familles Canada 1615 et des 24 heures du roman, un projet de grande envergure qu’elle a réalisé en 2015.

Les éditions Prise de Parole a publié le fruit de ce voyage de 24 heures en train dans un livre intitulé Sur les traces de Champlain: Un voyage extraordinaire en 24 tableaux.

Soit dit en passant, le site web, www.surlestracesdechamplain.ca, foisonne de ressources précieuses pour les passionnés de Champlain en général et pour les enseignants en particulier qui sauront apprécier un matériel conforme au nouveau curriculum.

Mme Forrest-Wilson est aussi la créatrice et l’animatrice du Quatrième de couverture, une émission radiophonique transmise sur les ondes de ChoqFM. Avec des invités de marque, tels Paul Fournel, président de l’Oulipo depuis 2003, et Zachary Richard, l’auteur, compositeur, chanteur et poète louisianais bien connu, elle explore des thèmes très variés à travers les livres dont elle est si passionnée.

Les ateliers sont gratuits, mais les places sont limitées. Toute personne qui s’y intéresse est encouragée à s’inscrire au plus tôt en envoyant un courriel en français à [email protected]. Mme Forrest-Wilson a déjà offert, avec un très grand succès, une série d’ateliers d’écriture en français à la bibliothèque de Toronto en 2016, ainsi que des jeux lors de la Franco-Fête de Toronto en 2015.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Écriture soignée et soyeuse

roman Lévesque éditeur
Journaliste-photographe dans plusieurs médias québécois, Jean-François Villeneuve a publié un premier roman intitulé Les chambres obscures. Le titre renvoie aussi bien à des pièces...
En lire plus...

24 mars 2019 à 9h00

Quiz : Gestation et espérance de vie

Épaulard
Quiz : Quelques questions sur la gestation et l'expérance de vie des animaux.
En lire plus...

24 mars 2019 à 7h00

Les Rangers ont le dessus sur les Maple Leafs

Les Maple Leafs étaient de retour à domicile samedi soir pour la dernière rencontre du samedi de la saison après avoir été sur la...
En lire plus...

23 mars 2019 à 23h54

Le Thunder prend sa revanche sur les Raptors

Mike Laviolle
Il y avait comme une odeur de phases finales, vendredi soir à l’Aréna Scotiabank, pour la rencontre qui opposait les Raptors de Toronto au...
En lire plus...

23 mars 2019 à 17h00

Les Québécois sont bourrés de contradictions

Le sondeur et conseiller en mise en marché Jean-Marc Léger raffine depuis plusieurs années son expertise de la mentalité des Québécois, qu’il explique dans...
En lire plus...

23 mars 2019 à 15h00

Regagner du muscle pour contrer le vieillissement

vieux
Moins loin, moins souvent: les déplacements des personnes âgées se réduisent avec l’âge. De nombreux aînés préfèrent rester à la maison et limiter leurs...
En lire plus...

Appropriation culturelle: pour ou contre un droit de regard sur la création?

appropriation culturelle
Le débat québécois entourant l’appropriation culturelle gagne toute la francophonie. Chez nous, la réflexion amorcée fait-elle davantage référence à un réflexe défensif ou à...
En lire plus...

23 mars 2019 à 11h00

L’élimination des frais de scolarité: illusoire

Glendon
Dans un monde idéal, il serait très agréable de ne pas avoir à payer de frais de scolarité à l'université. Cependant, lorsque les étudiants...
En lire plus...

23 mars 2019 à 9h00

Il ne resterait que 10 marsouins du Pacifique

Le prochain animal à être officiellement déclaré éteint sera peut-être le vaquita, ou marsouin du Pacifique. Avec seulement 10 individus, il est devenu le...
En lire plus...

23 mars 2019 à 7h00

Karen Vanderborght veut reconnecter les jeunes et les aînés

Jusqu’au 28 mars chez Trinity Square Video, l’artiste Karen Vanderborght partage avec le public son projet «Grey Matter». À l’aide de leur cellulaire et...
En lire plus...

22 mars 2019 à 18h50

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur