Semaine de la sécurité à motoneige

Attention à la glace fondante

Partagez
Tweetez
Envoyez

Alors qu’un motoneigiste est décédé des suites de ses blessures à Sept-Îles au Québec il y a deux semaines, la Police provinciale de l’Ontario et l’Ontario Federation of Snowmobile Clubs (fédération ontarienne des clubs de motoneige ou OFSC) participent à la Semaine de la sécurité à motoneige, du 13 au 19 janvier 2013. Ils ont lancé la campagne en diffusant d’importants conseils pour permettre aux amateurs de profiter en toute sécurité de la saison de la motoneige en Ontario.

Des membres de la Division de la sécurité de la circulation de la Police provinciale et d’autres membres de la Police provinciale accompagnés de membres de l’OFSC, du programme des agents patrouilleurs des sentiers de motoneige et de l’unité SAVE (unité de la sécurité nautique, à motoneige et en véhicule tout-terrain) ont partagé de l’information sur les dangers et les risques liés à la pratique de la motoneige, en particulier en ce qui a trait à la consommation d’alcool et à la conduite sur les lacs et les rivières.

Selon la Police provinciale, dans sept des 13 accidents mortels de motoneige ayant fait l’objet d’enquêtes de la Police provinciale la saison dernière (2011-2012) et lors de deux incidents de motoneige déjà sous enquête cette année (2013), l’alcool et la fragilité de la glace étaient en cause.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Police provinciale et l’OFSC rappellent aux motoneigistes que ces statistiques soulignent l’importance de faire des choix éclairés, soit: être sobre lorsqu’on conduit, éviter les lacs et les cours d’eau et utiliser les sentiers désignés de l’OFSC.

D’après la Police provinciale et l’OFSC, plus de 90 % des accidents mortels se produisent en dehors des sentiers désignés de l’OFSC.

En raison du temps doux que connaît la majeure partie de la province cette semaine, la Police provinciale et l’OFSC exhortent vivement les motoneigistes à éviter les lacs ainsi que les rivières, car la glace qui s’est formée antérieurement sur les cours d’eau se détériore rapidement.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur