Saveurs, histoire, sport et nature d’octobre à Hamilton

Le stade Tim Hortons lors d'un match des Tiger-Cats
Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis quelques années, Hamilton sort de l’ombre de Toronto. La ville reine devient tellement grande qu’on aime parfois redécouvrir l’esprit communautaire de la ville voisine (à 45 minutes en voiture au sud de la ville; autocars GO fréquents.)

Le mois d’octobre est idéal pour faire une excursion à Hamilton, car l’escarpement du Niagara rayonne de couleurs.

La scène gastronomique a pris du galon

La scène gastronomique de Hamilton a pris du galon ces dernières années, alors que des restaurateurs de Toronto ont ouvert de bonnes adresses dans la ville de l’acier, souvent pour travailler en marge des loyers enflés de Toronto.

Le restaurant The French propose une cuisine bistro fraîche, innovante et satisfaisante, à prix abordables. The French est situé sur la rue King-William, à quelque pas de la rue James Nord, l’épicentre de la revitalisation du centre-ville.

La cuisine du restaurant The French (Photo: Bob Hatcher)

Pour sa part, le restaurant Radius est un clone du type de restaurant le plus populaire en Amérique du Nord en ce moment: une cuisine robuste faite d’aliments régionaux et souvent biologiques, arrosée d’une variété de boissons alcoolisées novatrices. Le Radius est sur la rue James Sud, près de la gare GO, à quelques minutes de marche du centre-ville.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La destination brunch par excellence de Hamilton est actuellement l’Aberdeen Tavern, dont le service chaleureux, la nourriture impeccable et le décor boisé – d’une ancienne banque – attire une clientèle fidélisée le dimanche matin. Cette tavern est sur l’avenue Aberdeen, une des gracieuses rues historiques de Hamilton qu’on ne voit pas si on traverse la ville en vitesse.

Le restaurant The French

L’Histoire à l’honneur

L’histoire est en montre et disponible à Hamilton. J’ai séjourné dans la résidence (bâtie en 1854) du médecin William Osler, un des grands de l’histoire mondiale de la médecine. C’est le Osler House Bed & Breakfast, situé dans une rue tranquille et cossue du secteur Dundas.

Les musées de Hamilton sont d’ailleurs remarquables. Le Château Dundurn n’a pas d’équivalent à Toronto. Il est magnifique, sobre, élégant, et chargé d’une histoire authentique. L’arrière du musée est un boisé qui accorde une belle vue de la baie de Hamilton. Whitehern est une autre maison historique de haut rang. Hamilton propose aussi un des meilleurs musées de l’aviation du Canada.

L’histoire est aussi très actuelle et en montre au Farmer’s Market du centre-ville. Ce grand marché fermier intérieur a été relooké ces dernières années,

Une pièce du château Dundurn

Les attraits de… Tim Hortons

Les Tiger-Cats de la Ligue canadienne de football sont la seule équipe sportive professionnelle de Hamilton et voir un match ici est une expérience assez intense. Les matchs sont joués dans le stade Tim Hortons, dans le East End de la ville, pas très loin du tout premier Tim Hortons qui, sur la rue Ottawa, est une attraction touristique en soi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Tim Hortons Field est vaste et il émerge comme un géant au sein d’un quartier résidentiel populaire. Depuis le mois de juin, le nouveau musée de la Ligue canadienne est situé en marge du stade.

Les derniers matchs de la saison locale 2018 des Tiger-Cats auront lieu le 27 octobre (à 16h contre Ottawa) et le 3 novembre (à 19h contre Montréal). Les billets coûtent de 33 à 107$ (taxes incluses). Ensuite, il sera toujours temps d’aller voir les Bulldogs de la Ligue de hockey junior de l’Ontario au centre FirstOntario (anciennement le colisée Copps).

Les couleurs de l’automne dans l’escarpement du Niagara

Ville-jardin

Ironiquement, l’industrielle Hamilton est aussi une ville-jardin. La grande entrée ouest de la ville est l’immense jardin botanique des Royal Botanical Gardens. Il est particulièrement beau et intéressant à la saison de couleurs d’automne.

L’escarpement du Niagara entoure une grande partie de Hamilton. On peut admirer quelque 100 chutes d’eau dans la région de Hamilton qui, à l’instar des chutes Niagara, tombent le long du fameux escarpement.

La randonnée balisée classique (de 3 km) consiste à marcher des chutes Webster aux chutes Tews (stationnements payants), et ensuite de monter jusqu’au Dundas Peak qui accorde une vue imprenable de la gorge Spencer et de Hamilton. Cette randonnée est toutefois si populaire qu’elle est à éviter durant les journées de grande fréquentation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Office de tourisme de Hamilton: tourismhamilton.com, [email protected]; tél. 905-546-2666 ou 1-800-263-8590

Tourisme Ontario: ontariotravel.net/fr/home; tél. 1-800-668-2746.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur