Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur

Belles surprises au monde de rudes inconnues

Benoit Legault apprend les rudiments de la pêche à la mouche dans les rapides de Sault Sainte-Marie.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur: voici deux lieux bruts et rudes à apprivoiser. Un par sa culture, l’autre par sa nature. De bonnes surprises vous attendent, une fois les aspects farouches apprivoisés. C’est une région magnifique l’été, et formidable l’automne.

Dès mon arrivée au Sault, on me fait enfiler des «waders», et je dois garder l’équilibre sur les petits rochers glissant des rapides puissant qui mènent du lac Supérieur au lac Huron, juste devant l’île Whitefish.

Ici, l’eau est très oxygénée et les poissons sont nombreux. Les gens de Tourism Sault Sainte-Marie me font pratiquer la pêche à la mouche avec un guide. J’ai l’impression d’être au cœur de la nature sauvage, alors que je me trouve à 2 km du centre d’une ville de 75 000 habitants.

«J’adore Sault Sainte-Marie», dit mon guide, Brad Hodkinson, du Soo North Fly Shop. Il est originaire de London: «Je suis venu faire un contrat ici il y a une vingtaine d’années et je ne suis jamais reparti. Une nature pareille avec une ville sympathique pleine de bons restaurants, c’est fantastique.»

Près de 50 % des habitants de Sault Sainte-Marie sont d’origine italienne, alors les bons restos italiens ne manquent pas. Incidemment, la chaîne Wacky Wings, qui commence à s’étendre dans le Sud ontarien, est originaire de Sault Sainte-Marie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le français mieux respecté

Une autre bonne surprise a été de voir et percevoir le respect accordé au fait français. Les gens d’ici, même les jeunes, savent que le maire Joe Fratesi a, en 1990, fait adopter un règlement municipal faisant de l’anglais la seule langue de l’administration municipale. Ce règlement avait été très critiqué par Brian Mulroney, premier ministre du Canada à l’époque.

M. Fratesi en menait large au conseil municipal, mais il faut admettre que sa prise de position avait beaucoup de partisans. Le Nord ontarien, particulièrement à l’ouest de Sault Sainte-Marie a longtemps mené la vie dure aux Franco-Ontariens, autrefois perçus comme une minorité privilégiées par les lois linguistiques du Canada et ensuite de l’Ontario.

Aujourd’hui, les écoles d’immersion française abondent, et les employés bilingues sont recherchés dans la région de Sault Sainte-Marie. Je n’y ai vu ou perçu aucun signe de sentiment anti-francophone.

Destination des saisons

L’été on peut visiter de nombreux musées intéressants. La Art Gallery of Algoma joue parfaitement son rôle de musée régional en mettant de l’avant le travail d’artistes locaux, tout en affichant fièrement le rôle symbolique clé de la région d’Algoma dans l’inspiration de l’œuvre du Groupe des Sept.

Le grand musée des avions de brousse (Canadian Bushplane Heritage Center) relève avec force le travail important des pilotes de brousse pour la sécurité et le développement du Nord. Un nombre impressionnant d’appareils historiques y sont entretenus et présentés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La saison des couleurs d’automne est la période annuelle de gloire du train qui parcourt le canyon d’Agawa (l’Agawa Canyon Tour Train). À l’origine, ce train transportait des matières premières de Hearst à Sault Sainte-Marie. Aujourd’hui, il transporte des touristes du Sault au canyon d’Agawa. Ce train, qui part du cœur de Sault Sainte-Marie traverse une région rude et sauvage du Bouclier canadien. Des touristes du monde entier le prennent pour voir le Canada mythique. L’excursion aller-retour dure une journée entière.

Repères

Camping KOA avec chalets tout équipés: c’est vivre en nature au prix d’un hôtel.

Microtel Wyndham: Hôtel sympathique à l’esprit européen. Piscine intérieure.

Solo Trattoria: Solo est un des restaurants italiens les plus innovateurs de Sault Sainte-Marie.

Muio’s: Diner bien imbriqué dans sa communauté. Imbattable au déjeuner et au lunch. Pâtes maison. Poisson et poulet broasted (à la fois grillé et rôti).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La radio de la SRC est au 88,1 FM, diffusée depuis Sudbury (et parfois de Toronto et beaucoup de Montréal). L’esprit et les nouvelles du Nord sont portés avec justesse et gaieté – très agréable à écouter quand on est en fait si loin de chez soi. L’émission Le Matin du Nord brosse un portrait vivant de cette grande région.

Air Canada et Porter volent de Toronto à Sault Sainte-Marie. Les prix ont beaucoup baissé depuis que Porter fait concurrence à Air Canada sur cette liaison. Alors, faire une escapade au Sault n’est plus réservé aux plus fortunés.

En voiture, cette ville est à 700 km de Toronto, en passant par Sudbury.

Ce reportage a été réalisé grâce à la collaboration de Tourism Sault Sainte-Marie (705.759.5442 ou 1.800.461.6020), de Tourisme Ontario et de Parcs Ontario.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur