Sale temps pour les Mongols

L'empereur mongol Ögedei Khan. Photo: Enerelt at English Wikipedia, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Pourquoi les Mongols ont-ils rebroussé chemin en mars 1242, alors qu’ils avaient conquis la moitié de l’Europe?

Après avoir conquit la Principauté de Kiev (ancêtre de la Russie) et la Pologne, l’armée mongole envahit la Hongrie et la Croatie en 1241.

Mais le 11 décembre, l’empereur Ögedei Khan, fils de Gengis Khan, mourut. De nombreux historiens y voient la raison du retour de l’armée en Mongolie quelques mois plus tard, afin que les princes puissent élire un nouvel empereur.

Mais l’Europe centrale a peut-être été sauvée par son mauvais temps, affirment des chercheurs américain et suisse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En effet, le climat plutôt doux du début du XIIIe siècle aurait permis à la cavalerie mongole de faire paître ses chevaux dans des steppes eurasiatiques luxuriantes, ce qui les aurait aidé à étendre leur empire jusqu’aux plaines de Russie.

Cependant, les nappes phréatiques hongroises sont moins profondes que leurs voisines orientales et débordent plus facilement. Or, l’hiver 1242 fut particulièrement froid et humide, affirment les scientifiques dans la revue Nature, ce qui a probablement transformé les plaines de Hongrie en un marécage géant.

Manquant de pâturage pour leurs chevaux, les Mongols seraient simplement repartis à la recherche de régions plus sèches.

Bien sûr, le climat n’explique pas tout, dit Nicola Di Cosmo, coauteur de cette étude, mais ce serait une erreur d’ignorer son influence: «Ce serait comme dire que l’hiver russe n’a eu aucun effet sur l’armée napoléonienne!»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur