Saint-Pierre et Miquelon, une région sportive… de Terre-Neuve

Des jeunes Français passionnés de hockey

L'entrée du port de Saint-Pierre. (Photo: Odile Collet)


8 mars 2018 à 9h00

Il y aura du français sur la glace et dans les gradins pendant les compétitions de hockey des Jeux d’hiver de Terre-et-Labrador qui auront lieu du 10 au 18 mars à Deer Lake. Une équipe de jeunes Saint-Pierrais défendra en effet les couleurs de l’archipel français, considérée pour l’occasion comme une région de la province canadienne.

À Saint-Pierre comme au Canada voisin, le hockey est un des sports rois, et nombre de jeunes fréquentent la patinoire. C’est le cas de Louka, défenseur, et de Manu, gardien de but, tous deux dans la catégorie bantam, qui vivent actuellement une aventure trépidante de compétiteurs.

Un exercice formateur

Alors qu’un échange est en cours entre les équipes de l’archipel et celles des Îles-de- la-Madeleine, au Québec, un autre voyage se profile à l’horizon, celui qui mènera les deux jeunes, leurs coéquipiers et leur entraîneur Arnaud Disnard à Deer Lake pour participer aux Jeux d’hiver de Terre-Neuve-et-Labrador.

Les jeunes attendent cette participation avec impatience. En effet, Saint-Pierre et Miquelon, par sa situation géographique et sa petitesse, offre peu de compétitions, et chaque déplacement permet de pallier ce manque. Marystown, Saint John’s et Mount Pearl ont déjà été des destinations pour les jeunes joueurs qui ne demandent qu’à peaufiner leur pratique.

Le déplacement aux Jeux d’Hiver est possible, entre autres, grâce à un organisme d’État, la DCSTEP (Direction de la Cohésion Sociale, du Travail, de l’Emploi et de la Population), qui a donné un coup de pouce conséquent pour financer ce projet. D’autre part, quelques places sont vendues aux Saint-Pierrais qui voudraient profiter de cet affrètement spécial et faire du ski à Corner Brook.

Saut dans l’inconnu

Grâce à cette nouvelle expérience, Louka et Manu vont se mesurer à des équipes dont ils ne connaissent aucun joueur.

Peut-être devront-ils adapter leur jeu, contact absolument interdit, afin d’accéder à une victoire possible? C’est évidemment leur but même s’il leur est parfois difficile d’entrer rapidement dans le rythme du jeu en raison du manque de concurrence dans l’archipel.

Les jeunes s’attendent d’ailleurs à un niveau relevé de la part de leurs concurrents. Par ailleurs, ils sont curieux de découvrir la cohabitation, lors des temps libres, dans les lieux de vie où ils logeront.

Les cérémonies d’ouverture et de fermeture feront également partie de la fête. Autre défi pour ces ados: exercer leur anglais afin d’échanger avec les jeunes Terre-Neuviens, mais c’est ce qui fera la richesse de l’événement qu’ils s’apprêtent à vivre.

Par ailleurs, il est bien possible que d’ici peu, Manu traverse l’Atlantique et rejoigne Caen, en Normandie, dans le cadre d’un Sport-études. La perspective du déplacement à Deer Lake fait pétiller ses yeux. Il sera au plus près de ce dont il rêve: devenir hockeyeur professionnel.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’AFO va «crier» à Queen’s Park mercredi matin

Le 20 mars prochain, Journée internationale de la Francophonie, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) va organiser à Queen’s Park sa première «criée»...
En lire plus...

19 mars 2019 à 9h00

Taxer le sucre : une stratégie efficace?

Ces dernières années, plusieurs pays dont la Grande-Bretagne, la France et le Mexique, ont mis en place une taxe sur les boissons sucrées afin...
En lire plus...

Le «Réveil algérien» est suivi de près à Toronto

Dundas Square 16/03/2019
Après des manifestations à Ottawa et Montréal, une partie de la communauté algérienne de Toronto s'est rassemblée au Dundas Square, samedi dernier, pour exprimer...
En lire plus...

18 mars 2019 à 16h30

Le programme relais du Collège Boréal: un tremplin d’intégration

programme Relais Leadership et Management
C’est un moment émouvant qui s’est déroulé au 3e étage du 1er Yonge Street, dans l’auditorium du Collège Boréal, le 14 mars. Cette année,...
En lire plus...

18 mars 2019 à 14h42

Extrémisme: des solutions à connecter au 21e siècle

fusillade, tuerie, massacre
La vitesse à laquelle la propagation de la vidéo du tueur de Christchurch s’est faite illustre le dérapage social que sont devenus les réseaux...
En lire plus...

Une semaine d’activités pour souligner la francophonie

La Semaine de la francophonie de Toronto sera lancée le mercredi 20 mars, Journée internationale de la francophonie. S’en suivra, jusqu’au 30 mars, une...
En lire plus...

18 mars 2019 à 9h00

Des règles internationales sur l’édition du génome humain?

OMS, ONU, Nations-Unies
Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la...
En lire plus...

18 mars 2019 à 7h00

Aucune société n’est immunisée contre le virus de la haine

fusillade, tuerie, massacre
50 morts, 40 blessés: l'attaque raciste contre la mosquée de Christchurch nous rappelle qu’aucune société n’est à l’abri de ce genre de délire, et...
En lire plus...

17 mars 2019 à 17h55

Avec Françoise Sullivan, le McMichael fait un saut dans l’avenir

Entrevue avec Françoise Sullivan sur la rétrospective de son oeuvre de 70 ans au musée McMichael, à Kleinburg, jusqu'au 12 mai.
En lire plus...

17 mars 2019 à 13h00

Ségovie : une histoire endiablée

Ségovie est une ville du centre de l'Espagne, située à seulement 90 kilomètres au nord-ouest de la capitale Madrid. Son aqueduc a été construit...
En lire plus...

17 mars 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur