Saint-Émilion: village médiéval haut-perché

Partagez
Tweetez
Envoyez

Saint-Émilion, c’est aussi un village médiéval fortifié et haut-perché sur son plateau de calcaire dominant les vignes.

Monter au sommet du clocher sera la meilleure entrée en matière pour un point de vue à 360 degrés: à ses pieds les toits de tuiles ocre clair; les ruelles pavées, étroites et pentues entre des murs de pierre blonde; la cathédrale et son cloître; un pan de muraille qui se dresse dans les vignes.

Et au-delà, toujours et encore: les vignobles qui ondulent au gré des croupes du relief, entrecoupés de demeures cossues, de petits abris pour vignerons, de routes et chemins ou de petits boisés.

À Saint-Émilion, il faut aussi descendre sous terre et visiter de spectaculaires caves, véritables labyrinthes de plusieurs kilomètres pour certaines. Creusées pour extraire cette pierre blonde du plateau de calcaire, ces anciennes carrières horizontales ont permis de bâtir les chais et les châteaux environnants. Et des demeures dans toute la région jusqu’à Bordeaux (à 40 km, inscrite aussi au patrimoine mondial de l’UNESCO.)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sans oublier, sur la ravissante petite place carrée du village en contrebas, la toute première église monolithe du village (creusée à même la pierre au flanc de la falaise calcaire) et le caveau du moine Émilien, qui aurait donné son nom au village.

La légende raconte que ce jésuite breton en route vers Compostelle aurait fait un détour, notamment pour aller voir un menhir dressé au bord de la Dordogne (le menhir de Faleyrens encore visible de nos jours à quelques kilomètres.) De là, l’homme aurait aperçu le plateau calcaire (où se dresse le village aujourd’hui et culmine à 107 mètres) où le moine aurait alors élu domicile dans une grotte.

* * *
À lire aussi:
Saint-Émilion, le pays du Merlot
Saint-Émilion: engouement pour l’œnotourisme

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur