S’adapter à une réalité mouvante: le défi du Collège Boréal

Pas de déménagement avant 2023 dans le quartier de la Distillerie

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, après la présentation du Plan stratégique 2020-2025 lundi soir à Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Excellence, humanisme et respect faisaient déjà partie des valeurs fondamentales du Collège Boréal. À ces trois principes viennent s’ajouter l’engagement et l’intégrité, dans son Plan stratégique 2020-2025 dévoilé lundi soir à Toronto, devant une trentaine de partenaires communautaires et de responsables de ses centres d’accès en Ontario.

On y a notamment appris que le campus torontois restera au 3e étage du 1 rue Yonge jusqu’en 2023, car la construction de l’édifice qu’il doit occuper dans le quartier de la Distillerie prend du retard.

Le président Daniel Giroux, au centre, a présenté aux directeurs de ses centres d’accès le plan stratégique du Collège pour l’horizon 2025.

Un millier de personnes consultées

Depuis 2019, le Collège Boreal s’efforce de remettre en question son fonctionnement, autour de ses valeurs principales d’enseignement du savoir et d’enrichissement de la communauté francophone.

La communauté francophone est amenée à croître de façon significative dans le monde dans les vingt prochaines années, et le Collège souhaite participer à cette expansion.

Le président Daniel Giroux a expliqué que le nouveau Plan stratégique a été «façonné par les communautés et les membres du personnel», suite, notamment, à un sondage en ligne de sa clientèle réalisé en mars et en avril 2019.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, lundi soir au campus torontois.

Méthodologie originale

Afin d’utiliser au mieux les informations requises, une méthodologie de recherche a été élaborée pour évaluer la pertinence des données, afin de cerner les enjeux du futur et de réfléchir aux réponses.

Il aura fallu 18 mois au Conseil d’administration pour définir ce que l’institution postsecondaire doit faire «en tant qu’acteur communautaire de premier plan», a déclaré Christian Bruneau, président du conseil d’administration.

Si les éléments structurants (flexibilité et innovation, inclusion, responsabilité sociale, viabilité financière) et les valeurs (excellence, respect, humanisme, intégrité, engagement) changent peu, le Collège Boréal mise sur l’analyse environnementale réalisée pour adapter son fonctionnement à des réalités en mutation.

Nouveaux enjeux, nouvelles réponses

Les défis du Collège sont nombreux. Tout d’abord, la précarité de la situation très minoritaire de l’enseignement supérieur francophone en Ontario, alors même que le Collège, basé à Sudbury, couvre une grande partie de la province.

Ensuite, les évolutions rapides du marché du travail, qui font évoluer la demande pour l’enseignement du français. Ainsi, le Collège doit être en mesure de répondre et de s’adapter à une demande fluctuante, avec des besoins très divers.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Les directeurs d’établissements et dirigeants communautaires ont accueilli la nouvelle stratégie avec enthousiasme.

Coller à la réalité

L’enjeu démographique est suivi de près par le Collège, puisqu’un ralentissement de la croissance de la population en âge de travailler est prévu, et qu’une immigration francophone est perçue comme une réponse potentielle à cela.

Cet apport assurerait la viabilité d’une communauté minoritaire, et pourrait déboucher sur un regain d’intérêt pour la langue française.

Ainsi, le Collège doit atténuer cet impact démographique, sur une communauté francophone déjà réduite.

La nécessité de suivre les évolutions technologies en adaptant l’offre des programmes en fonction des besoins des employeurs a aussi été soulignée, afin de pouvoir continuer à «nourrir le savoir et faire vibrer la culture».

Créé il y a 25 ans, le Collège Boréal offre «un service à guichet unique» dans 7 campus et 38 sites répartis dans 26 communautés. Il a signé 120 «ententes d’articulation» avec d’autres collèges et universités pour maximiser la mobilité et le succès des étudiants.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur