Russie : une mystérieuse structure en os de mammouths

Érigée par une communauté il y a 25 000 ans

Au début, les archéologues pensaient avoir trouvé un dépotoir préhistorique. Photo: Alexander Dudin, Antiquity
Partagez
Tweetez
Envoyez

En Russie, des gens ont construit une structure circulaire d’un peu plus de 12 mètres de large, constituée de crânes, d’os et de défenses de… 60 mammouths.

C’était il y a 25 000 ans… et «ça ne fait pas de sens pour une maison», commente dans le New York Times l’archéologue David Beresford-Jones.

Les experts comme lui sont donc perplexes: un groupe s’est manifestement donné beaucoup de mal pour ériger quelque chose de gros, avec des os provenant exclusivement du même type d’animal.

Un mammouth.

Un campement

Certes, on a déjà découvert, au fil des décennies, d’autres structures faites d’os de mammouths — peu étonnant, considérant leur taille — mais jamais aussi grande que celle-ci.

Tellement grande que lorsque les archéologues avaient commencé à déterrer ces os en 2014, sur un site appelé Kostenki, ils avaient d’abord pensé être tombés sur l’équivalent préhistorique d’un dépotoir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’analyse des sédiments à l’intérieur du cercle et dans trois petites fosses à l’extérieur a également permis de découvrir des traces microscopiques de charbon. Autrement dit, on a brûlé du bois, vraisemblablement des feux de camp.

Une scène du film La guerre du feu, de Jean-Jacques Annaud (1981).

Carottes et patates

Certains os de mammouth ont également été brûlés, ce qui pourrait indiquer que la graisse entourant les os aurait été utilisée pour alimenter le feu.

On a aussi découvert des fragments de carottes et de patates, une indication de ce qui était le régime alimentaire des chasseurs-cueilleurs, dans cette région située à 500 km au sud de Moscou.

Il y a une hypothèse, suggérée par les auteurs dans leur recherche parue la semaine dernière dans la revue Antiquity: les chasseurs, après avoir dépecé les carcasses à proximité, pourraient avoir entreposé la viande et le gras dans le sol presque gelé, en-dessous de ce «toit».

Un frigo préhistorique, en quelque sorte!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur