ROM: et les sons prennent forme

Partagez
Tweetez
Envoyez

Au Musée royal de l’Ontario, La Maison des esprits est unique en son genre. Dénuée d’objet et taillée selon des angles acerbes, tout se recoupe pour créer un atrium intérieur de formes irrégulières. Les sons eux-mêmes se révèlent à nos sens comme jamais.

Conçue par l’architecte Daniel Libeskind, la salle est emplie de toutes sortes de sonorités du compositeur et architecte acoustique John Oswald.

La culture et la nature dans toute leur diversité se côtoient et s’unissent dans un univers incertain où l’on semble voir avec ses oreilles.

Les sons, dont certains sont aléatoires, sont programmés à partir d’un ordinateur central. Ils sont distribués dans la salle à travers 36 haut-parleurs situés un peu partout dans la Maison des esprits, mais pas au hasard.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’ordre dans lequel les sons sont diffusés est une donnée totalement inconnue. Nul ne sait ce qui viendra raisonner dans la pièce. Il pourrait s’agir d’une baleine chantant en duo, d’un sifflement, d’une mélodie folklorique chinoise ou d’un train du C.N.

À 10h30, on peut entendre le lointain coup de canon de midi de Saint John’s, Terre-Neuve et à 15h00 la sirène de midi de Vancouver. Mais des moments bien plus intenses sont au programme. Un canon intitulé Qui, inspiré de Qui Habitat de Josquin Desprez et datant de la fin du XVe siècle, a été créé par Jonh Oswald. Vingt-quatre voix, 24 langues, s’entremêlent dans des sonorités sans fin.

La liste des surprises à l’oreille est beaucoup trop complexe pour être énoncée sans la dénaturer. C’est tout simplement une expérience à vivre absolument.

Du 9 au 30 juin 2007, l’expo est accessible de 10h à 14h et jusqu’à 21h30 le vendredi. Puis de juillet à fin août la Maison des esprits est accessible toute la semaine, les fins de semaines incluses.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur