Réponses à 150 questions posées par des enfants

Partagez
Tweetez
Envoyez

Aller au devant des coups, voilà ce que les Éditions Milan ont décidé de faire en publiant Le monde en questions, un album qui fournit plus de 150 réponses aux questions que posent les enfants de 8 ans et plus. De la vie quotidienne aux grands thèmes de l’actualité, cet album offre des textes clairs et brefs, des témoignages d’enfants et de nombreuses illustrations. Son ambition est d’accompagner les jeunes et de les aider à comprendre leur monde.

L’ouvrage regroupe les questions et réponses en trois catégories: celles qui portent sur «ta vie quotidienne», celles concernant «la société qui t’entoure» et celles qui font «découvrir notre monde». Comme ce livre est publié en France, certaines questions et réponses ont une couleur très locale. On explique, par exemple, ce que sont un département et une région de la France. Il est question du Front national, des pièces jaunes de Bernadette Chirac et du salaire hebdomadaire des Français selon les métiers. Mais les questions et réponses ont le plus souvent une portée générale ou universelle.

Pour vous donner une idée du contenu très varié de cet album, j’ai choisi une question dans chaque catégorie. Le chapitre sur «ta vie quotidienne» inclut 10 questions sur «ton école», 9 questions sur «ta famille», 14 questions sur «ta santé» et 20 questions sur «toi». La réponse à la question «À quel âge devient-on adolescent?» est claire et directe. On y précise que la puberté apparaît plus tôt chez les filles que chez les garçons (entre 9 et 13 ans versus entre 11 et 15 ans).

On illustre toutes les parties du corps, sans rien cacher. On explique que le changement se passe aussi dans la tête (qui on est, apprendre à devenir autonome, goût de la découverte, etc.).

Le chapitre sur «la société qui t’entoure» répond à 11 questions sur «les droits et les devoirs», à 18 questions sur «l’environnement» et à 30 «grandes questions». Une jeune se demande «pourquoi on n’a pas tous le même dieu?» La réponse note, entre autres, que «chacun a sa propre idée de Dieu, une idée forgée par les livres sacrés et par la culture de son pays: c’est pour ça que Dieu a des formes très différentes.» On cite le témoignage très personnel de Juliette: «Moi, je suis chrétienne et j’y crois très fort, il y a des fois où ça m’aide de croire en Dieu. Pourtant il y a des fois où je me pose des questions, par exemple, il a laissé mourir tous ces gens en Asie» (tsunami).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La section intitulée «découvrir notre monde» renferme 4 questions sur l’Europe, 22 questions sur «les grands problèmes» et 21 questions sur «les pays dont on parle». Un jeune se demande «à quoi servent les Casques bleus?» La réponse précise que les Casques bleus sont des soldats qui relèvent de l’ONU et que «leur mission est d’aider les pays à sortir de la guerre et à respecter des accords de paix».

On note que, en 2004, il y avait 56 000 soldats issus de 97 pays; les 5 pays qui fournissaient le plus de Casques bleus étaient le Pakistan, le Bangladesh, l’Inde, l’Éthiopie et le Ghana. En 2005, les Casques bleus étaient chargés de 16 missions à travers le monde, notamment à Chypre, au Liban, au Kosovo et en Haïti. L’album décrit, en deux pages bien illustrées, la structure de l’ONU, son Conseil de sécurité, le poste de secrétaire général, l’UNICEF, l’UNESCO et l’OMS.

Le monde en questions est un livre que chaque bibliothèque scolaire devrait avoir. On y traite d’une foule de sujets contemporains, d’une manière fort concise et dans un langage d’une grande simplicité.

Frédéric Fontaine, Le monde en questions, album illustré, Toulouse, Éditions Milan, 2005, 224 pages, 35,95 $.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur