Rendez-vous avec les artisans du riche terroir du Nord d’Haïti

Cap-Haïtien 2020

Haïti

Des artisans de la Coopérative Chavannes (Photo: Annik Chalifour)


6 juin 2018 à 12h00

La Distillerie LaRue, solidement établie à Cap-Haïtien depuis 1962 par la famille Nazon, fabrique du clairin, une eau-de-vie de canne à sucre typiquement haïtienne. La fabrication de la boisson locale s’inspire des méthodes agricoles traditionnelles issues de l’époque coloniale.

Le clairin ressemble au rhum; les deux boissons partagent le même processus de distillation. Toutefois, la production du clairin exclut l’étape de raffinage qui différencie les types d’alcool produits par la fermentation.

«Notre rhum agricole contient 45% d’alcool», de préciser Lesly Nazon, PDG de la Distillerie Larue, rencontré par L’Express en avril dernier. Sur ces mots, notre hôte nous offre un verre de son fameux rhum maison. Une intense délice!

Haïti
Lesly Nazon, PDG de la Distillerie Nazon à Cap-Haïtien (Photo: Annik Chalifour)

Patrimoine du Nord

L’entreprise Nazon fut fondée par Raymond Eugène Nazon, le père de Lesly Nazon, sur le site d’une ancienne usine sucrière. Elle fut la première distillerie haïtienne à acquérir un moulin à vapeur pour broyer la canne à sucre; le moulin (1948) est toujours en fonction.

Raymond Eugène Nazon, que l’on décrit comme un personnage «visionnaire et méthodique», a standardisé le processus de fabrication du clairin en utilisant les meilleurs appareils de broyage et distillation, créant ainsi l’unique marque Clairin Nazon.

En 1973, Nazon a légué sa place à son fils, Lesly Nazon. Doté d’une forte personnalité, Lesly a su faire rayonner la Distillerie Nazon, première productrice de clairin d’Haïti, parmi les plus importantes entreprises de la région.

Haïti
Domaine de la Distillerie La Rue à Cap-Haïtien (Photo: Rose R. Nazon)

Pilier économique

En 2012, poursuivant la tradition familiale, Lesly Nazon a confié la direction de l’entreprise à son fils, Fabrice Nazon. Aujourd’hui la Distillerie LaRue fait partie intégrante du Patrimoine du Nord d’Haïti, tout en constituant un important pilier de l’économie régionale.

«Nous sommes un important pourvoyeur d’emplois dans le département du Nord. Plusieurs milliers d’ouvriers agricoles dépendent des commandes de notre entreprise», a détaillé Lesly Nazon. En fait le clairin jouit d’une immense popularité non seulement dans le Nord, mais à la grandeur du pays.

Haïti
Murale sur un édifice de la Distillerie (Photo: Annik Chalifour)

Economusée

La Distillerie LaRue s’introduit tel un économusée au coeur de sa plantation, dans le but de faire connaître le procédé, la boisson, et de témoigner de l’importance des installations traditionnelles de distillation de l’alcool.

La canne à sucre utilisée pour la production du Clairin Nazon est cultivée sans engrais ni pesticide, et coupée manuellement.

La Distillerie LaRue réunit la qualité de sa production et son authenticité, permettant de découvrir la culture locale du Nord d’Haïti et de contribuer à la préservation de son patrimoine culturel.

Haïti
L’économusée-distillerie Nazon (Photo: Annik Chalifour)

Gastronomie taïno

Plusieurs artisans du Nord présenteront leurs créations lors des célébrations du 350e de Cap-Haïtien, dont la réputée chef traiteur capoise Natacha Gomez.

La renommée des plats gastronomiques de Mme Gomez provient de son héritage familial, notamment de son père, propriétaire du restaurant Kokiyaj avec vue sur mer, logé au coeur de Cap-Haïtien, capitale historique du Nord.

Haïti
Natacha Gomez, chef traiteur de Cap-Haitien.

Avis aux épicuriens

«Nous planifions de changer le nom de notre resto pour le Taïnos Grill afin de bien refléter notre menu truffé d’influences originaires de la civilisation taïno», nous a annoncé Natacha, rencontrée au Kokiyaj en avril dernier.

Les visiteurs épicuriens auront l’occasion de savourer les ingénieuses créations culinaires de Natacha, alliant traditions et modernité: pâtes au Djondjon (champignons noirs), velouté de poisson au fruit à pain fumé, gésier de poulet sauce de cerise au rhum, ailes de poulet à la mangue, compote épicée de goyaves, riz au chocolat et amandes.

Haïti
Déclinaison de mangues et croquettes de poulet à la cassave (Photo: N. Gomez)

Passion Bio

Le 350e anniversaire de Cap-Haïtien, en 2020, offrira également l’opportunité aux passionnés du bio d’explorer le vaste terroir exceptionnel du Nord d’Haïti.

Citons la Coopérative cacaoyère Jean-Baptiste-Chavannes (19 km de Cap-Haïtien); la Coopérative caféière Vincent Ogé de Dondon (30 km de Cap-Haïtien); l’IRATAM (Institut de recherche et d’animation en aménagement du milieu – agriculture et élevage) de Sainte-Suzanne (37 km de Cap-Haïtien).


Annik Chalifour revient d’un 6e voyage de presse en Haïti, cette fois-ci dans le Nord du pays. Ses reportages visent à promouvoir le patrimoine culturel d’Haïti: un important levier de son développement socio-économique durable. La journaliste était l’invitée de la Direction régionale du Tourisme (Nord) à Cap-Haïtien.

Haïti
Ouvriers agricoles à la distillerie Nazon (Photo: Famille Nazon)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Donald Ipperciel quitte Glendon mais reste à York

Il va développer «l’université numérique»
En lire plus...

18 juin 2018 à 17h27

Avec «Crée ton université», l’UOF inclut les jeunes

crée ton université
Clôture des candidatures ce mercredi 20 juin
En lire plus...

18 juin 2018 à 16h25

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Accueil «par et pour» les francophones à l’aéroport Pearson

Une initiative à répéter dans d’autres aéroports au pays
En lire plus...

18 juin 2018 à 14h59

Marche gastronomique dans Chinatown

Dix plats dans six restos en deux heures et demie
En lire plus...

18 juin 2018 à 10h00

Quand les « indiennes » ont révolutionné la mode européenne

Pour saisir le sens et l’importance d’une découverte, il faut se replacer à l’époque où celle-ci a été faite. En Europe, dans le passé,...
En lire plus...

17 juin 2018 à 11h00

Errer entre deux mondes

Guy Bélizaire vient de publier À l’ombre des érables et des palmiers, un recueil de nouvelles dont certaines sont écrites au « je ». Est-ce une...
En lire plus...

17 juin 2018 à 9h00

Quiz : Le lundi de la matraque

quiz
Ça brassait au Québec dans les années 60-70: le Lundi de la matraque en est un épisode mémorable.
En lire plus...

17 juin 2018 à 7h00

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur