Rencontre d’une Québécoise et d’un Inuit

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après Vienne, Paris, Montréal et Calgary, Geneviève Pépin et Laurentio Q. Arnatsiaq présentent leur spectacle danse et vidéo intitulé Uqquaq, The Shelter à Toronto.

Des cordes en laine et des peaux de phoques. Voilà le décor symbolique et sobre de ce spectacle original mettant en scène la rencontre de deux cultures dans le Grand Nord canadien.

Quand les spectateurs entrent dans la salle, le spectacle a déjà commencé. Les deux personnages sont en train de tisser ce qui représente leur tente, au milieu d’une scène ouverte sur les quatre côtés.

La création de leur abri est le fil conducteur de la pièce mais aussi le seul lien qui les unit sur scène. Le reste du temps, chacun reste de son côté, dans son monde. Geneviève fait des pas de danse pendant que Laurentio pratique sa «drum dance» ou raconte des anecdotes en Inuktitut.

«Je ne voulais pas de métissage entre les deux cultures, explique Geneviève Pépin, je ne voulais pas qu’une culture domine l’autre. En restant chacun dans notre monde et en observant l’autre, je voulais faire ressortir du respect et de l’amour pour la culture différente.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’idée de ce spectacle leur est venue après leur voyage dans le Grand Nord canadien. Un périple qu’ils ont effectué peu de temps après leur rencontre en 1999. Célèbre danseuse québécoise, Geneviève est alors responsable de différents projets artistiques multidisciplinaires dans la communauté de l’île d’Igloolik au Nunavut.

Laurentio, le chasseur Inuit, est lui en pleine reconversion vers une vie d’artiste. Après avoir collaboré à la création du film Atanarjat (The Fast Runner), il crée son propre film The Eyes of Laurentio: Two Islands en 2001, qui est projeté sur scène pendant le spectacle.

En 2004, les deux artistes sont invités à participer au projet Laboratoire Nord/Sud de Tanzquartier Wien à Vienne. Organisé par Benoît Lachambre, ce projet a pour but de relancer les débats sur les différences entre les artistes des régions du Nord et du Sud. Geneviève Pépin et Laurentio Q. Arnatsiaq créent une première version de Uqquaq en 2005, intitulée Inside the box.

La nouvelle version est à découvrir au Theatre Centre du 17 au 21 janvier au 409 de la rue Front Est. Billets: 15$. Informations au 416-534-9261. L’événement inaugure le 19e festival annuel Weesageechak de l’organisation Native Earth Performing Arts, co-producteur avec Theatre Centre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur