Racines d’ici et d’ailleurs

Au musée de l'Aga Khan

Moe Clark

Moe Clark


11 septembre 2017 à 16h20

Il n’y a qu’au Canada qu’on puisse concevoir une «conversation musicale» entre des artistes métis, inuits, québécois, perses, afghans et arabes. C’est ce qu’offre cette saison le musée torontois de l’Aga Khan, en commençant le 16 septembre à 20h par l’envoûtante Moe Clark, une Métisse de l’Ouest qui vit maintenant à Montréal et qui chante en cri, anglais et français.

Elle partagera la scène avec sa complice d’origine libanaise Katia Makdisi-Warren (oud) et la chanteuse de gorge inuite Nina Segalowitz, accompagnées de cinq musiciens: trois Québécois (piano, contrebasse, percussion), un joueur de quanun d’origine turque et un autre maître de l’oud, réfugié syrien récent.

Le spectacle s’intitule Incantations et vise à plonger le public dans une «transe» favorisant la joie, la paix et le rapprochement des individus et des peuples, explique Moe Clark en entrevue à L’Express.

Elle vient de lancer son deuxième album, Within, «qui représente la culmination de sept ans de conte, de poésie, de performances musicales et d’expériences de vie»…

«Ma musique vient de mes racines et est un aspect de mon âme», dit-elle. «Comme peut le faire une odeur, la musique sert à activer la mémoire.»

Moe Clark a grandi à Calgary en anglais. Elle a pris conscience de ses origines métisses à l’adolescence. «Je ne parle pas couramment le cri et l’ojibwé, mais je continue de me réapproprier mes langues ancestrales, notamment dans mes chansons… et j’ai appris le français parce que j’ai déménagé à Montréal!»

«Mais la musique est une langue universelle», constate-t-elle.

Apportant notamment l’espoir, la musique participe aussi, selon elle, à la fameuse réconciliation entre les Premières Nations et les autres Canadiens (une question soulevée par L’Express à laquelle elle répond avec une grande prudence). «C’est difficile, cette réconciliation, parce qu’on n’a pas fini de découvrir la vérité. Cette quête de la vérité doit d’abord exister à l’intérieur de chacun.»

«Cette saison, des talents locaux et internationaux collaborent en transcendant les genres, les cultures, les nationalités et les médias», indique le responsable des arts de la scène à l’Aga Khan, Amirali Alibhai, qui a découvert Moe Clark en concert à Montréal.

Sa série comprend aussi: une soirée hommage à la ville kurde de Kobané, en Syrie (29 septembre); le trio malien Da Kali (14 octobre); Gordon Grdina et son groupe de Vancouver qui mêlent la musique arabe traditionnelle au jazz et à l’électronique (18 novembre). Le musée de l’art islamique participe également à la Nuit blanche du 30 septembre, et il accueille du 20 au 22 octobre un festival de flamenco!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

États généraux: la métamorphose d’une identité

La grande majorité des délégués aux États généraux du Canada français de 1967-69 ont appuyé une motion favorable au droit à l’autodétermination du Québec, «territoire national des Canadiens-Français». L’opposition minoritaire est venue des représentants des communautés francophones de l’Ouest, de l’Ontario et de l’Acadie. L’événement est considéré comme marquant la fin d’un Canada français uni.
Une prise de conscience de qui on est vraiment
En lire plus...

23 novembre 2017 à 10h04

Ça brasse dans nos académies

Ancienne gravure représentant la bibliothèque de l'une des plus vieilles universités au monde, celle de Bologne en Italie. (Photo: Wikipedia Commons)
Pas d'exclusivité pour la nouvelle université franco-ontarienne
En lire plus...

22 novembre 2017 à 15h41

L’UOF veut récupérer les programmes francos de Glendon

Le «Centre d’excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues» à l'entrée du campus Glendon de l'Université York.
L'exclusivité à Toronto, puis dans le Nord et l'Est...
En lire plus...

21 novembre 2017 à 17h20

Un astéroïde venu de très loin

Représentation d'artiste de l'astéroïde Oumuamua. (Photo: ESO / M. Kornmesser)
Jusqu'à maintenant, aucun objet ne provenait de l’extérieur de notre système solaire
En lire plus...

21 novembre 2017 à 15h05

Damien plus pop et Mehdi plus rock

Damien Robitaille
Une découverte: le Adelaide Hall
En lire plus...

21 novembre 2017 à 13h44

Offre de travail pour le Salon du Livre de Toronto

J’ai besoin d’une vingtaine de personnes pour aider à monter et démonter les stands du Salon du livre de Toronto. Vous serez payé 12$/heure. C’est un travail très physique...
En lire plus...
Print

Direction des services corporatifs et du développement organisationnel au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé mentale et petite enfance au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé primaire et promotion de la santé au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...

Les Indisciplinés, libres dans l’absurde avec leur nouvelle metteure en scène

Les Indisciplinés incarnent les personnages de Frontières Libres.
Début décembre à l'auditorium de l'école Toronto Ouest
En lire plus...

20 novembre 2017 à 16h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur