Queens, quartier épicé et cultivé de New York

Partagez
Tweetez
Envoyez

Vous croyez connaître New York. Mais vous connaissez seulement Manhattan, un de ses cinq Boroughs (ces arrondissements étaient des villes séparées au XIXe siècle).

Manhattan c’est le centre-ville. Bienvenue dans le Borough of Queens, multi-ethnique, sympathique, riche de culture et de curiosités souvent liées au cinéma. Voici une recette pour y passer une journée épicée, loin des foules de touristes, sur la rive droite du fleuve Hudson.

Nous vous indiquons dans ce reportage des attraits et des quartiers que vous pouvez visiter dans l’ordre ou dans le désordre. Chose certaine, tout y est près d’une station de métro en lien direct avec Manhattan.

À Flushing, par l’Orient Express

Si vous partez de Manhattan, montez à bord de la ligne de métro 7, surnommée «Orient Express». En 35 minutes, vous serez au bout de la ligne, dans le quartier Flushing (station Main Street Flushing), le 2e Chinatown de New York (et le 2e plus populeux des USA, après celui de Manhattan). «Le Chinatown de Manhattan compte une multitude de commerces destinés aux touristes, le Chinatown de Flushing est le plus authentique au sens où les Asiatiques s’y retrouvent entre eux», nous explique Liz Chow, journaliste du journal chinois Sing Tao de New York.

Flushing, une subdivision de Queens, comme Corona et Astoria, est un secteur historique de New York. Une maison, la Bowne House, y date du 17e siècle! D’abord colonie hollandaise, puis anglaise et quartier surtout irlandais jusqu’aux années 1970, Flushing aborde alors son virage oriental radical…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le cœur du quartier de Flushing est à l’angle des rues Main et Roosevelt. Outre le foisonnement de commerces et restaurants orientaux, c’est l’authenticité et la variété des lieux qui étonnent.

Corona, c’est plus qu’une bière

Le même esprit, où riment ethnique et authentique, se retrouve trois stations de métro plus loin, toujours sur la ligne 7 (intéressante car elle est aérienne), aux alentours de la station 103 St-Corona Plaza. Certes, il y a encore des Asiatiques, mais ce sont les Latinos qui donnent leur accent rythmé au quartier Corona.

Dans leurs commerces, on entend seulement l’espagnol. Dans leurs restaurants, il flotte un air d’Amérique latine qui sent le sourire franc, le clin d’oeil espiègle et la limette fraîche, autant que dans les célèbres quartiers hispanophones de Miami.

Louis Armstrong House

La maison du grand jazzman Louis Armstrong (1901-1971) est à huit minutes du métro 103 St-Corona. Queens était un centre du jazz, dans les années 1940 notamment. Comme plusieurs autres grands du jazz, Louis Armstrong vivait dans Queens, même s’il était riche, car c’était un secteur familial et multiculturel.

À Manhattan et dans les quartiers riches, être un Noir était rare et mal vu. Ici, Armstrong pouvait jouer avec les enfants du coin… et ce n’était pas loin de l’aéroport La Guardia. Pratique, car le jazzman au sourire légendaire voyageait 300 jours par an…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Préparez-vous, rendre visite à Louis Armstrong sera un voyage émotif, surtout si vous aimez ses chansons et sa musique. On découvre ses souvenirs rapportés de partout dans le monde, et les délicieuses extravagances de son épouse Lucille.

Cette maison-musée n’est ouverte que depuis 2003. Elle complète les Louis Armstrong’s Archives, là où les documents et objets des Armstrong sont préservés et rendus disponibles aux fans, comme le voulait le maître. Dès 2010, toute la collection sera rassemblée à la Louis Armstrong House.

Revenez sur vos pas à la station de métro Corona. Juste avant d’arriver, faites une pause-repas au resto dominicain Estrella Latina. Cette étoile latine vous gavera l’estomac pour 7 $ le midi (de 2 à 3 fois plus le soir) dans le décor flyé signé par un artiste de la République dominicaine. La nourriture de ce bar-restaurant est excellente et le service charmant.

Capitale du cinéma pré-Hollywood

Sept stations de métro plus à l’est (station Steinway Street), dans le secteur qui abritait l’industrie du cinéma avant qu’elle déménage à Hollywood, se trouve le Museum of the Moving Image, musée fascinant du cinéma, de la télévision et du multimédia. Ce musée privé est fermé jusqu’en 2009 pour rénovations. Néanmoins, ce secteur demeure un incontournable pour les vrais cinéphiles.

Les célèbres édifices des historiques studios Kaufman nous transportent à l’époque du cinéma muet, celle de Rudolph Valentino et des Frères Marx. Certains n’ont jamais quitté le secteur; c’est le cas de Woody Allen, qui tient à faire ses films à New York, dans les studios du Queens…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Empruntez la 35e Avenue et marchez 5 à 10 minutes vers l’Est. Vous croiserez la structure du métro aérien de Brooklyn-Queens. Construit dans les années 1920, ce métro aérien donne un caractère particulier au quartier Astoria. Repaire traditionnel des Grecs new-yorkais, la proximité de Manhattan en fait désormais un havre pour les yuppies en quête d’un quartier cool près du centre-ville.

La présence hellénique a donc été diluée, mais les restaurants grecs y demeurent authentiques. Les plats en casserole de grand-mère y remplacent les souvlakis (considérés comme du bas de gamme pour les Grecs), et les poissons frais y délogent le poulet industriel. Essayé et recommandé: le restaurant Stamatis Broadway, à deux pas de la station Broadway du métro aérien. Si vous êtes pressé, un pita gyros, fait au barbecue sur le trottoir, vous ravira d’abord les narines avant de rassasier votre estomac.


Les tacos vous branchent plus que les grillades? À quelques pas vers le Sud, en longeant le métro aérien, on vous ouvrira la porte du Mexique à la Taqueria La Espiguita. Ici, que des authentiques tortillas de maïs et de la salsa allant de piquante à très piquante.

Pour la sauce douce, il faudra aller au McDo, juste en face… Vraiment, cette taqueria est minuscule mais pas minus: la qualité de la viande rassure et le sourire des Latinos réconforte.

Retournez au métro Broadway et faites trois stations jusqu’à la ligne 7 dont la prochaine station en direction de Manhattan est 45th Rd-Courthouse Square. Sortez sur l’avenue Jackson.

Vous êtes maintenant dans le secteur Long Island City de Queens, tout près d’une annexe du prestigieux Museum of Modern Art. Le P.S.1 Contemporary Art Centre présente des expositions avant-gardistes dans une ancienne école. Voilà, la boucle de Queens est bouclée. Et vous n’êtes qu’à trois stations de métro de Manhattan…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur