Quand les petits points deviennent de grands tableaux

Un dimanche après-midi à l'île de la Grande Jatte (1884-86), huile sur toile, 207,6 x 308 cm, Institut d'art de Chicago, É.-U.
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est une technique de peinture particulière qui consiste à utiliser de petites touches de couleur juxtaposées plutôt que des aplats de couleurs plus ou moins mélangées pour exécuter une œuvre d’art picturale. Cette façon de peindre s’appelle le pointillisme.

Cette manière de peindre a pu être utilisée occasionnellement par des peintres plus ou moins connus ou autochtones dans les siècles antérieurs au XIXe siècle. Le peintre paysagiste français Paul Signac (1833-19355) fait évoluer cette technique picturale en utilisant de petites taches de couleur pure juxtaposées, ce qui devient le divisionnisme ou le chromo-luminarisme.

Le divisionnisme, tout comme le pointillisme, caractérise ce que l’on appelle la peinture néo-impressionniste qui divise les couleurs en points individuels qui inter-réagissent optiquement pour former un ensemble.

Mais, à la source moderne de ces tendances artistiques se trouve Georges Seurat, «le père du pointillisme» pour reprendre l’expression d’un critique d’art.

Cet artiste qui tient une place importante dans l’art du XIXe siècle ne nous est guère familier, car il n’a pas encore fait l’objet d’une exposition dans nos musées d’art, qui ne semblent même pas détenir une de ses œuvres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nouveau livre

Les éditions Taschen nous donnent la possibilité de faire sa connaissance et celle de plusieurs de ses tableaux grâce à un de leur nouveau livre d’art.

Et l’on y trouve en pages 32-33 un chef-d’œuvre de Seurat, Un dimanche après-midi à l’île de la Grande Jatte (1884-86), une île de la Seine, qui, exposée en 1886, «suscita une véritable fascination dérangeante et tiendra la vedette».

«Pissarro, que Signac avait présenté à Seurat, fut tellement impressionné par ce tableau qu’il adopta les petites touches du divisionnisme de Seurat, contrairement aux principaux impressionnistes qui rejetèrent cette nouvelle approche picturale. Il imposa Seurat et Signac à la 8e et dernière exposition des Impressionnistes de 1886, provoquant le retrait de Monet, Renoir et Sisley.»

C’est assez dire que Seurat mérite bien d’être connu et reconnu dans l’histoire de l’art et que l’ouvrage d’art des éditions Taschen nous apporte la fraîcheur d’une découverte à chacun de ses projets.

Excellent dessinateur

Georges Seurat est né à Paris le 2 décembre 1859 dans une famille aisée, ce qui facilitera l’éclosion de son talent. Son père, au caractère solitaire qui déteindra sur son fils, est un huissier de justice. Le beau-frère de sa mère est un peintre amateur qui comptera dans la première formation du jeune Georges.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 1877, Georges Seurat s’inscrit à l’École des beaux-arts de Paris et il se montre un excellent dessinateur, sachant utiliser l’art du clair-obscur et des traits affirmés, pour représenter un sujet.

Mais il doit accomplir son service militaire qu’il effectue à Brest, ville portuaire de Bretagne. Il réalise de nombreuses esquisses de bateaux, de plages et de la mer.

Approche scientifique

En 1882, il travaille sur les effets contrastés du noir et du blanc et commence à peindre réellement.

Il consacre toute l’année 1883 à sa première peinture d’envergure, une toile gigantesque intitulée Une baignade à Asnières. Et Il a adopté une véritable approche scientifique de la peinture.

Il a inventé «la technique du chromo-luminarisme» connue sous le nom de pointillisme, en se basant sur des recherches ou des travaux de son époque: la Grammaire des arts du dessin, 1867, de Charles Blanc, critique d’art, Loi du contraste simultané des couleurs d’un chimiste et la Théorie scientifique des couleurs, (1881), d’Ogden Rood.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il va désormais «utiliser le pointillisme pour façonner laborieusement des images qui scintillent de luminescence et de mouvement». (Taschen)

Hajo Düchting, SEURAT, Taschen, 2017, relié, 26x21 cm, 85 illustrations, 96 pages. La couverture reproduit une partie de Une baignade à Asnières., huile sur toile, 1883. Londres, The National Gallery.
Hajo Düchting, SEURAT, Taschen, 2017, relié, 26×21 cm, 85 illustrations, 96 pages. La couverture reproduit une partie de Une baignade à Asnières., huile sur toile, 1883. Londres, The National Gallery.

Mort à 31 ans

En 1890, il entreprend la réalisation de son tableau Le Cirque qu’il montre, inachevé, au 8e Salon des indépendants. Mais il meurt subitement en 1891, pendant l’exposition, à l’âge de 31 ans, probablement des suites d’une angine infectieuse ou peut-être de diphtérie.

Georges Seurat laisse une vingtaine d’œuvres dont les plus connues sont, outre celles citées précédemment, Les Poseuses, 1886-1888 (Fondation Barnes, Philadelphie), La Parade, 1887-1888 (Metropolitan Museum of Art, New York), Le Chahut, 1890 (musée Kröller-Müller, Otterlo, Pays-Bas), Le Cirque, 1891 (musée d’Orsay, Paris).

Mais on ne saurait négliger les autres œuvres, et l’ouvrage des éditions Taschen nous en offre de nombreuses reproductions: des paysages, des pêcheurs, des marines, des portraits féminins.

Distance

Les tableaux pointillistes ont une particularité importante qu’il faut connaître pour les regarder.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si on les examine de près, on voit des petits points de différentes couleurs. Lorsque l’on regarde le tableau à une certaine distance, on ne distingue plus les points de couleur les uns des autres, car ils se fondent optiquement les uns aux autres.

«L’aspect visuel obtenu est différent de celui obtenu en mélangeant des couleurs sur une palette et en les appliquant ensuite sur la toile. Certains décrivent le résultat comme plus brillant ou plus pur, car le mélange est réalisé par l’œil et non par le pinceau.» On peut tenter l’expérience avec certaines reproductions du livre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur