Promotion historique pour le Wolpack de Toronto

24-6 contre Featherstone

Le Wolfpack a remporté un titre historique !
Partagez
Tweetez
Envoyez

Ils l’ont fait! Opposés en finale de Championship aux Anglais de Featherstone, les joueurs torontois se sont imposés 24 à 6 dans cette «million-pound game». Après une saison de haut vol et une 1re place obtenue au terme de la saison régulière, le Wolpack est donc champion, obtenant par la même occasion sa promotion pour la très réputée Super League.

Wolpack – Featherstone, c’était l’affiche de cette finale en rugby à 13

En première mi-temps, l’enjeu a tué le jeu

Dans un match à fort enjeu sportif, mais aussi économique (le vainqueur repartant avec un chèque d’un million de livres anglaises), les deux équipes se sont neutralisées lors de quinze premières minutes assez plates. Défensivement bien en place, les vingt-six joueurs présents sur le terrain ont livré une bataille féroce en première période, sans jamais qu’une des deux équipes n’arrive à véritablement faire la différence.

En s’imposant, le Wolfpack a remporté pour la 1re fois de son histoire la Championship

Proches de marquer le premier essai de la rencontre à la 15e minute grâce à une percée de Blake Wallace, les joueurs du Wolfpack vont pourtant se retrouver menés à la 28e minute après une action confuse. En effet sur un long dégagement au pied – difficilement lisible pour la défense en raison du vent fort – les Anglais ont trouvé la faille par le biais du jeune et opportuniste Alex Sutcliffe (0-6).

«J’étais assis dans les tribunes. En première mi-temps sincèrement j’avais les larmes aux yeux, j’étais pas bien, stressé, anxieux.» – Hakim Miloudi, non sélectionné aujourd’hui pour le match

Menés malgré leur statut de grand favori (une seule défaite depuis le début de la saison), les Torontois vont très rapidement se remobiliser, marquant un essai (31e) trois minutes seulement après avoir concédé le premier.

Non bonifiés par une transformation, les quatre points inscrits par Joshua Mccrone ont tout de même permis au Wolfpack de rentrer aux vestiaires avec un faible retard de deux points, malgré un premier acte assez mitigé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À la mi-temps, c’est donc Featherstone qui mène au score, une grosse surprise!

40 dernières minutes à sens unique

Après une première mi-temps décevante, les joueurs torontois sont revenus des vestiaires avec une toute autre énergie, prêts à en découdre avec l’équipe anglaise. Mettant une grosse pression sur les Rovers, le Wolfpack a profité d’une mêlée à la 56e pour prendre pour la première fois de la rencontre l’avantage au score, grâce à un numéro en solitaire de Blake Wallace (10-6).

Sur sa lancée, le rouleau compresseur torontois fait craquer une seconde fois une défense anglaise incapable d’arrêter Bodene Thompson, 16-6 à la 61e minute de jeu.

Le plus dur est alors fait.

La joie des Torontois au coup de sifflet final

Incapable de se montrer dangereux malgré les chants de ses supporters venus en nombre, Featherstone est alors dépassé. À la 69e minute de jeu, le récital de Joseph Mellor permet aux Rouges et blancs d’enfoncer le clou et de s’envoler encore un peu plus au score, d’autant que l’essai est transformé: 22-6.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un titre historique pour Toronto

Finalement, après une pénalité en toute fin de match (79e), le Wolpack de Toronto s’est imposé sur le score sec de 24-6 face à une rugueuse équipe de Featherstone, obtenant une montée historique pour la Super League.

Première équipe non européenne à atteindre ce championnat, le Wolfpack y affrontera les meilleures équipes anglaises de rugby à 13, un privilège pour un club tout jeune.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est beaucoup d’émotion, on marque l’histoire en accédant à la Super League», nous confie un Hakim Miloudi (centre des Wolfpacks) ému à la fin de la rencontre après le sacre des siens.

Le joueur français, récemment sélectionné pour participer à la Coupe du monde de rugby à 9 en Australie, va d’ailleurs prolonger son aventure torontoise dans les prochains jours, puisqu’il devrait signer un nouveau contrat avec les Rouges et Blancs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur