Présidentielle française: gueule de bois et langue de bois

Emmanuel Macon et Marine Le Pen


4 mai 2017 à 13h19

Attention danger: Le Pen ou Macron?

Certes, il y a beaucoup de souffrance et de colère qui couvent depuis longtemps en France et qui commencent à déborder aujourd’hui (comme une casserole d’eau en ébullition).

Ces inégalités sont somme toute les symptômes de la gueule de bois de la nouvelle phase de mondialisation qui déferle depuis 20-30 ans, amplifiée par la révolution numérique… (Autrement dit: exporter des emplois dans des pays où les salaires, les règles de protection sociale et environnementale sont moindres, voire inexistants, pour réduire ses coûts de production.)

Le plus fascinant, c’est la victoire de Donald Trump aux É.-U. Lui qui incarne l’enrichissement personnel grâce à la mondialisation+libéralisation, a été élu car il a su critiquer les conséquences de cette mondialisation. Très astucieux….

Le cœur du problème, c’est que les populistes mettent le doigt sur ces difficultés du moment, mais ils les attisent… plutôt que d’offrir des solutions durables.

Et les remèdes qu’ils proposent sont de la poudre aux yeux…. C’est comme cela que Hitler est arrivé au pouvoir, dans une Allemagne ruinée par les réparations de la Première Guerre mondiale. Élu en 1933 après avoir été à la tête d’un tout petit mouvement à Munich, il a su hypnotiser et rassurer en promettant de redonner sa force à l’Allemagne. Il a aussi identifié un bouc émissaire: la finance, incarnée par les juifs. Nous connaissons la suite abominable…

De son côté, Marine Le Pen a nul doute su identifier les symptômes de la colère et de l’anxiété ambiantes: de grosses inégalités qui se creusent. Mais elle ne sait pas trouver les bonnes solutions…

Son bouc émissaire: l’Europe / l’euro / les «étrangers».

Ses solutions: le repli sur soi, derrière ses palissades en bois, comme le bon village d’irréductibles Gaulois qui aiment coller des baffes aux méchants impérialistes qui les encerclent.

Mais dans la vraie vie, il n’y a pas de potion magique ni de baguette magique (la sortie de l’Euro ou une cohabitation Franc-Euro qui réduira le pouvoir d’achat domestique et creusera les inégalités; la sortie de l’Europe; l’expulsion des fichés S; le retrait du droit du sol pour la nationalité; l’augmentation du nombre des fonctionnaires, etc.

Bref… Marine Le Pen, grâce aux abstentions et votes blancs non exprimés, pourrait coiffer Emmanuel Macron sur la ligne d’arrivée des élections présidentielles en France dimanche.

Marine Le Pen utilise simplement la langue de bois pour capitaliser sur la gueule de bois actuelle.

Alors oui: attention danger. Il restera ensuite le 3e et 4e tour (les élections législatives en juin) pour exprimer sa colère.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un quatrième album pour l’humoriste Hunter Collins

Hunter Collins
Pas de sujets tabous pour cet homme blanc hétéro...
En lire plus...

23 juin 2018 à 12h00

Les aires protégées qui ne sont pas protégées

Objectif 2020 : 17 % des terres émergées et 10 % des océans
En lire plus...

23 juin 2018 à 10h00

CRISPR : émoi autour du mot « cancer »

Le «ciseau génétique» provoquerait une «contre-attaque»
En lire plus...

23 juin 2018 à 7h00

Charme industriel entre les briques rouges de la Distillerie

La Distillerie
La Distillerie est bien un quartier de Toronto où le paysage industriel rencontre l’art moderne. Les gens y viennent pour venir se restaurer dans...
En lire plus...

22 juin 2018 à 19h00

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur