En partenariat avec
La Cité à Toronto

Pour une culture franco-ontarienne plus visible à Radio-Canada

L'assemblée de consultation du 8 février dans l'atrium de Radio-Canada.
Partagez
Tweetez
Envoyez
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.

 Thomson Birara est étudiant en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité.


Radio-Canada doit trouver des moyens de rejoindre les jeunes et de donner une plus grande place sur ses ondes radio et télé aux communautés franco-ontariennes.

Ces préoccupations ont été partagées autant par le public que par les sept membres de la haute direction du diffuseur public réunis à l’atrium du siège social, rue Front ouest, dans le cadre de leur tournée biennale de consultation communautaire le 8 février.

D’après plusieurs intervenants, parmi la quarantaine de personnes présentes et parmi les milliers d’internautes qui participaient à distance, la SRC pourrait donner plus souvent la parole aux experts franco-ontariens sur les enjeux présentés dans les téléjournaux.

«On pourrait vraisemblablement améliorer notre couverture», a concédé Pierre Ouellette, le directeur des services régionaux pour l’Ontario, concernant une critique d’une internaute sur les coupures de personnel dans les régions éloignées.

L’ex-recteur de l’Université de Hearst, en poste depuis octobre, offre deux éléments que son équipe devra consolider: une présence plus fréquente dans le Nord-Ouest de la province et une meilleure couverture de la ceinture du grand Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Pierre Ouellette, directeur des Services régionaux de l’Ontario; Marco Dubé, directeur des Services régionaux au pays; Michel Bissonnette, vice-président des Services français de Radio-Canada; Patricia Pleszczynska, directrice de la Radio dans le Grand Montréal; Nancy Roch, directrice de la Programmation télévisuelle.
Pierre Ouellette, directeur des Services régionaux de l’Ontario; Marco Dubé, directeur des Services régionaux au pays; Michel Bissonnette, vice-président des Services français de Radio-Canada; Patricia Pleszczynska, directrice de la Radio dans le Grand Montréal; Nancy Roch, directrice de la Programmation télévisuelle.

«Avoir une réflexion stratégique et politique sur la culture au Canada» fait aussi partie des objectifs de la maison.

Pour fidéliser la jeunesse ontarienne, Pierre Ouellette suggère de s’inspirer de ce qui se fait en Acadie, où une émission comme Jeunes Reporters Acadie donne la chance à des jeunes du secondaire de produire leurs propres reportages.

Par ailleurs, on ne parle plus de virage numérique à Radio-Canada. Selon les dirigeants, il a déjà été pris et on est bel et bien sur l’autoroute. L’enjeu de la conversation est maintenant de définir la place du diffuseur public dans le nouvel univers médiatique.

Selon Michel Bissonette, le (nouveau lui aussi) vice-président principal des services français de Radio-Canada, les communications numériques représentent une «opportunité incroyable» pour les communautés minoritaires. «On devient capable de personnaliser les contenus en fonctions des intérêts et de la réalité de chacune des communautés», dit-il.

Enfin, briser le lien politique dans le financement de Radio-Canada est aussi un enjeu majeur pour la société. «C’est au gouvernement d’imaginer une façon de dépolitiser le renouvellement des enveloppes de financements», a convenu M.Ouellette. La Société propose entre autres que les crédits gouvernementaux soient dorénavant confirmés sur plusieurs années. Par exemple, qu’il concorde avec le renouvellement des licences par le CRTC.

Au centre: Michel Bissonnette, le nouveau chef des Services français de Radio-Canada au pays. Debout: l'animatrice Catherine Lafrance, présentatrice du Téléjournal Ontario.
Au centre: Michel Bissonnette, le nouveau chef des Services français de Radio-Canada au pays. Debout: l’animatrice Catherine Lafrance, présentatrice du Téléjournal Ontario.

En partenariat avec

La Cité à Toronto

Nos cours à la carte ainsi que nos programmes sont offerts dans des entreprises, institutions et milieux qui vous permettront d’avoir un avant-goût de ce à quoi votre avenir ressemblera. Cliquez ici pour en savoir plus !

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur