Les Penguins mettent fin à la séquence victorieuse des Maple Leafs

Défaite de 2-0 contre Pittsburgh

Sidney Crosby et Auston Matthews. Photo: Chris Young
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Maple Leafs de Toronto tentaient d’obtenir une sixième victoire de suite samedi soir. Pour ce faire, ils devaient vaincre Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh qu’ils accueillaient pour une première fois depuis le 20 février 2020. 

Devant une foule de 19 531 personnes, la plus nombreuse de la saison jusqu’à présent, les Maple Leafs se sont heurtés à une équipe meilleure qu’eux.

Les Penguins ont pris le contrôle du match rapidement en première période en marquant 2 buts et le gardien Tristan Jarry n’a rien laissé passer. Défaite de 2-0 pour les Maple Leafs. Une deuxième défaite seulement lors de leurs 12 dernières parties. 

Alignement des Leafs

Un seul changement à la formation partante des Maple Leafs. Sheldon Keefe avait décidé de laisser de côté Travis Dermott au profit de Timothy Liljegren.

L’entraîneur avait dit qu’il aimait la flexibilité qu’il a au niveau de la brigade défensive et fait une rotation avec Dermott, Liljegren et Justin Holl. Les 3 joueurs ont beaucoup à prouver. Les noms de Dermott et Holl circulent beaucoup dans les rumeurs de transaction alors que Liljegren tente toujours de se tailler une place dans l’alignement. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Timothy Liljegren était de la formation face aux Penguins. Photo: Chris Young

Le retour de Kapanen

La rencontre marquait le également le retour à Toronto de l’attaquant Kasperi Kapanen. L’ancien joueur des Leafs avait été échangé peu après l’élimination de l’équipe dans la bulle en août 2020. Après avoir passé 5 ans dans l’organisation des Maple Leafs, il est retourné avec Pittsburgh, l’équipe qui l’avait repêché. 

Kasperi Kapanen était de retour à Toronto. Photo: Chris Young

Pittsburgh prend les devants

Les visiteurs ont été les premiers à ouvrir la marque en début de première période. Jake Guentzel a trompé la vigilance du gardien Jack Campbell qui a paru faible sur le but. 

Les Penguins célèbrent leur but. Photo: Chris Young

Encore les Penguins

Jeff Carter a doublé l’avance des Penguins avec 2:44 à faire au premier vingt. Ce dernier a profité du fait que Campbell était sorti du filet en prévision d’un tir de Jason Zucker. L’attaquant a plutôt fait une superbe passe à son coéquipier Carter qui n’a eu qu’à pousser la rondelle dans un filet quasi désert. 2-0 Pittsburgh.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La muraille Tristan Jarry

Les joueurs des Maple Leafs ont bien essayé de trouver le fond du filet, mais le gardien des Penguins Tristan Jarry leur a fermé la porte toute la soirée. Il a notamment frustré Mitch Marner et Auston Matthews a plusieurs reprises. Il a arrêté les 26 tirs dirigés vers lui pour obtenir le jeu blanc. Marque finale, 2-0 Pittsburgh.

Tristan Jarry et Mitch Marner. Photo: Chris Young

Échos de vestiaire

L’attaquant Mitch Marner était bien évidement déçu de la défaite des siens. Il a dit que l’équipe n’a pas joué une bonne troisième période et ne s’est pas donné la chance de remonter dans la partie.   

Le gardien Jack Campbell n’était pas nécessairement en accord avec son coéquipier. Il a trouvé que l’équipe avait bien fait tout au long du match et que l’effort était présent, et ce même en troisième période. 

Le nom de Campbell est sur toutes les lèvres présentement en raison de sa possible sélection olympique. On parle beaucoup du gardien originaire de Port Huron au Michigan pour peut-être joindre l’équipe américaine pour les Jeux olympiques de Pékin.

« C’est un honneur, je ne savais pas (que mon nom circulait) donc merci de me laisser savoir. Chaque fois que tu représentes ton pays, c’est un privilège et un honneur »,  a-t-il dit lorsque questionné sur le sujet. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

« Je pense que les gars voulaient vraiment gagner, mais nous avons perdu contre une équipe qui était meilleure que nous ce soir », a pour sa part dit l’entraîneur-chef Sheldon Keefe. 

Les esprits se sont échauffés en fin de match. Photo: Chris Young

« Nous avons fait des erreurs qui ont coûté cher. Nous les avons laissé compter en premier et ils ont pris le contrôle du match », a-t-il ajouté.

Les Maple Leafs entament un voyage de 4 matchs à l’étranger. Ils seront de retour à l’Aréna Banque Scotia le 1er décembre alors qu’il recevront la visite de l’Avalanche du Colorado.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur