Pas de hausses de taxes dans le budget fédéral

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement conservateur a publié le 22 mars son budget pour 2011/2012. Ce budget annuel ne contient aucune hausse de taxes ni de nouvelles dépenses, mais il confirme les intentions du gouvernement d’équilibrer le budget 2014/2015.

Nous anticipons une réduction plus rapide du déficit, car une croissance économique plus rapide que prévu pourrait renflouer les revenus. La majeure partie de la réduction du déficit provient de la terminaison de divers programmes d’encouragement.
Tandis que le budget inclut habituellement une multitude de nouvelles dépenses – celles-ci étaient mineures, trop mineures, pour attirer l’appui des autres partis. Conséquemment, nous avons des élections le 2 mai.
Les projections du PIB utilisées pour calculer certains chiffres du budget semblent très optimistes ce qui implique que le gouvernement aura un déficit très petit pour 2014/2015.
Les transferts fédéraux au titre de la santé et des programmes sociaux se terminent en 2013/14. Un nouveau programme de transfert de revenus aux provinces va probablement affecter les projections de déficits pour les prochaines années.

Points principaux

400M$ dédiés à l’extension d’un an du programme ecoENERGY (va stimuler le secteur de la construction).

338M$ pour plus de deux ans pour supporter l’application des règlements pour le support de l’énergie renouvelable et les changements climatiques.

530M$ pour plus de deux ans pour augmenter le supplément de revenu garanti des retraités. Ce programme sera probablement permanent.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

124M$ en 2011/12 en subventions accordées au PME pour l’embauche.

420M$ pour plus de deux ans pour prolonger les prestations d’assurance-emploi.

120M$ alloués au crédit d’impôt pour l’exploration minière.

160M$ par année allouée au crédit d’impôt pour aidants naturels.

3.9B$ pour plus de cinq ans provenant de l’annulation de certaines échappatoires fiscales et aux retraits de subventions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Revenus et dépenses

Les revenus fiscaux ont diminué relativement au PIB, cela en raison de récentes réductions d’impôts.

Les revenus provenant de l’impôt des particuliers et des entreprises sont appelés à augmenter, soit respectivement de 13.1% et 14.3%, et ce de 2010/11 à 2012/13. Mais si la croissance économique ralentit en 2012, la croissance des revenus sera inférieure.

Ce budget est présentement en suspens, car les Canadiens sont en élection. Il sera approuvé ou pas par le futur gouvernement.

Cet article a été rédigé par Monique Telmosse, Conseillère en placements avec Valeurs mobilières DWM inc.: 905 763 2339, [email protected] Il ne constitue pas une publication officielle de Valeurs mobilières DWM inc. Les opinions (y compris les recommandations) exposées dans cet article sont strictement celles de l’auteure; Valeurs mobilières DWM inc. ne les a pas approuvées et ne les endosse pas nécessairement.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur