Optimisme prudent en Ontario

Un autre mois de «situation d'urgence»

Le premier ministre Doug Ford à la législature ontarienne ce mardi 14 avril.
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Assemblée législative de l’Ontario s’est réunie en séance extraordinaire ce mardi 14 avril pour voter à l’unanimité la prolongation de la «situation d’urgence» jusqu’au 12 mai face à la pandémie de CoViD-19.

Cette prolongation permet à la province de maintenir en vigueur tous les décrets d’urgence limitant les activités sociales et obligeant la fermeture des installations récréatives de plein air, des lieux de travail non essentiels et des lieux publics, bars et restaurants, et interdisant de demander un prix exorbitant pour la vente de denrées nécessaires.

Les élus provinciaux ont également adopté la Loi de 2020 sur les mesures de soutien et de protection liées au coronavirus CoViD-19, qui modifie plusieurs lois (sur l’éducation, la police, les municipalités…) dans le but de maximiser la flexibilité des interventions sur le terrain: plusieurs mesures déjà annoncées mais qui nécessitaient un vote formel à Queen’s Park.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Nous traversons une période sans précédent et il est important de ne pas relâcher nos efforts», a dit le premier ministre Doug Ford. «En restant chez eux et en respectant l’écart sanitaire, les Ontariens contribuent activement à freiner la propagation du virus, mais nous ne sommes pas encore hors de danger.»

Dans son point de presse quotidien, Doug Ford s’est cependant permis une pointe d’optimisme en disant qu’«on n’a pas vu ces derniers jours, dans nos hôpitaux, la forte hausse de cas qu’on craignait». Par conséquent, dit-il, l’Ontario a suffisamment de masques et d’équipements pour faire face à la demande actuelle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur