Opioïdes: encore des dizaines de milliers de morts en 2018


10 janvier 2018 à 13h00

En 2018, les opioïdes tueront probablement des dizaines de milliers de personnes rien qu’aux États-Unis, et de deux à trois mille au Canada. À ce stade, ce n’est même plus une prévision, mais une trajectoire inéluctable, à moins que des réformes radicales ne soient entreprises dans un temps record.

Déjà en 2016, le nombre de décès s’élevait officiellement à 53 000, et on s’attend à ce que le bilan soit plus élevé en 2017. Au point où, ces derniers mois, les experts en santé publique qui parlaient de «crise des opioïdes» ont commencé à employer le mot «épidémie», avec une forte croissance chez les 25-34 ans.

Antidouleurs

Les opioïdes sont des médicaments antidouleurs dont l’un des plus connus est le fentanyl.

Leur grande efficacité a fait bondir les prescriptions — de 70 millions aux États-Unis au début des années 1990 à 200 millions au début des années 2010 — mais le fait qu’ils puissent créer une dépendance a aussi fait naître un marché noir extrêmement lucratif, entraînant cette épidémie de décès par surdoses dans la dernière décennie.

En 2016, pour la première fois, le fentanyl avait causé plus de décès par surdose que l’héroïne.

Naloxone

En décembre, le gouvernement ontarien a commencé à doter les services de police et d’incendie de naloxone, un produit qui peut contrer temporairement une surdose d’opioïdes.

Des trousses de naloxone sont actuellement disponibles gratuitement dans certaines pharmacies et auprès d’organismes communautaires et de santé.

Une trousse ontarienne de naloxone.
Une trousse ontarienne de naloxone.

Il y a eu 336 décès reliés aux opioïdes en Ontario entre mai et juillet 2017, comparativement à 201 au cours de la même période en 2016 (+68%). De juillet à septembre 2017, il y a eu 2 449 visites au service des urgences reliées à des surdoses d’opioïdes comparativement à 1 896 au cours des trois mois précédents (+29%).

Dans tout le Canada en 2016, près de 2500 personnes seraient mortes en raison d’une surdose aux opioïdes, selon l’Institut canadien d’information sur la santé.

Centres de préventions

Les ministres Eric Hoskins (Santé) et Marie-France Lalonde (Sécurité communautaire), accompagnés du médecin chef David Williams et du coroner Dirk Huyer, ont souligné qu’ils allaient se prévaloir de l’exemption récemment accordée par le gouvernement fédéral pour mettre sur pied des centres temporaires de prévention des surdoses.

Au cours des trois prochaines années, l’Ontario investit plus de 222 millions $ pour lutter contre la crise des opioïdes, notamment en élargissant les services de réduction des méfaits, en embauchant davantage d’intervenants de première ligne et en améliorant l’accès aux soutiens en matière de toxicomanie à l’échelle de la province.

Le gouvernement s’est également engagé à investir 20 millions $ annuellement dans le réseau ontarien pour les personnes atteintes de douleur chronique.

– Avec des informations de l’Agence Science-Presse

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Accueil «par et pour» les francophones à l’aéroport Pearson

Une initiative à répéter dans d’autres aéroports au pays
En lire plus...

18 juin 2018 à 14h59

Marche gastronomique dans Chinatown

Dix plats dans six restos en deux heures et demie
En lire plus...

18 juin 2018 à 10h00

Quand les « indiennes » ont révolutionné la mode européenne

Pour saisir le sens et l’importance d’une découverte, il faut se replacer à l’époque où celle-ci a été faite. En Europe, dans le passé,...
En lire plus...

17 juin 2018 à 11h00

Errer entre deux mondes

Guy Bélizaire vient de publier À l’ombre des érables et des palmiers, un recueil de nouvelles dont certaines sont écrites au « je ». Est-ce une...
En lire plus...

17 juin 2018 à 9h00

Quiz : Le lundi de la matraque

quiz
Ça brassait au Québec dans les années 60-70: le Lundi de la matraque en est un épisode mémorable.
En lire plus...

17 juin 2018 à 7h00

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

High Park, un espace de verdure au cœur de la ville

High Park
Visites Express
En lire plus...

15 juin 2018 à 17h00

Un pavillon des saveurs francophones à la FrancoFEST de Hamilton

FrancoFEST Hamilton
Le Couleur, Céleste Lévis, Jacobus, Claude Bégin, Jamie Adkins...
En lire plus...

15 juin 2018 à 15h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur