Opération séduction à Toronto pour les régions françaises

Pays de terroirs

Des représentants des régions françaises avec le consul Tudor Alexis et les organisateurs de la tournée canadienne, au salon Destination France de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Québec est souvent considéré comme un marché plus facile à conquérir pour le tourisme français, mais les représentants de l’industrie française apprécient le contact avec les agences torontoises.

Plusieurs régions françaises et autres entreprises participaient au salon Destination France ce 26 février à l’hôtel Sheraton de Toronto.

Organisée par Atout France Canada sur le thème du «terroir», cette tournée de rencontres avec les acteurs canadiens du tourisme passe aussi par Québec, Montréal et Vancouver.

À Toronto, l’opération a attiré environ 80 professionnels du secteur: plus qu’à Montréal!

Les participants français étaient ravis de leurs échanges avec leurs homologues torontois, dont ils ont souligné le sérieux et l’intérêt.

Des régions aux atouts différents

«L’Ontario reste un marché à conquérir pour nous.», poursuit la représentante de la Bretagne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Chaque région française a aiguisé ses atouts à l’occasion de ce programme Destination France.

Ainsi, sans vraiment se faire concurrence, elles avancent des cartes différentes, tout en misant sur la richesse du patrimoine français, et notamment sa gastronomie inscrite depuis 10 ans au patrimoine immatériel de l’UNESCO, comme l’a rappelé Tudor Alexis, le consul général de France à Toronto.

Le Mont Saint-Michel à la frontière de la Bretagne et de la Normandie (officiellement en Normandie).

La Martinique, perle des Caraïbes

Les régions dites «d’outre-mer» étaient également bien présentes lors de l’événement, avec notamment Saint-Martin, et la Martinique.

Dimitri Derigent, coordinateur communication et relations publiques pour le Comité martiniquais du Tourisme, a ainsi présenté l’île «les atouts de la Martinique sont sa gastronomie, sa biodiversité préservée, la culture créole, et le fait que ce soit un territoire très sûr dans un espace caribéen qui ne l’est pas toujours».

«Nous offrons un tourisme peu différent également, puisque nous ne sommes pas dans une logique de tout-inclus avec de grands complexes hôteliers, mais plutôt vers des structures plus petites et authentiques.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Martinique n’est pas desservie en vol direct depuis Toronto, mais l’est depuis Montréal avec Air Canada.

La Martinique a été élue meilleure destination culinaire des Caraïbes pour 2020.

Histoire et art pour la Loire

Adoptant une stratégie très différente, la vallée de la Loire mise sur l’histoire et le patrimoine architectural d’une région riche en châteaux et jardins d’exception.

La région présentait notamment le château du clos Lucé, où vécut Léonard de Vinci, qui est dorénavant accompagné d’un musée d’immersion en trois dimensions dans les oeuvres du célèbre peintre.

La région est très accessible depuis Paris, desservi quotidiennement par Air France, Air Canada et Air Transat.

La région de la Loire mise sur l’histoire de son patrimoine architectural pour attirer les touristes dans une région où ils restent souvent trop peu de temps.

Éco-tourisme et authenticité bretonne

De son côté, la Bretagne cherche à attirer à nouveau la curiosité. C’est une région qui cherche à intéresser au-delà de Saint-Malo, bien connu des Canadiens comme la patrie de Jacques Cartier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«La Bretagne s’oriente de plus en plus vers l’éco-tourisme, le vélo, le bien-être avec la thalassothérapie. C’est une région complète, qui offre un littoral superbe, et aussi plus de 3000 châteaux. C’est une région riche, variée, et authentique de par ses origines celtes.»

«C’est bien plus qu’une région maritime. C’est cela que nous cherchons à faire comprendre. C’est une destination pour tout type de personne et de clientèle, avec d’ailleurs une légère montée en gamme des prestations hôtelières.»

Pas de vol direct pour la Bretagne depuis Toronto, mais des vols en saison estivale relient Montréal à Nantes, avec Air Transat.

Armelle Floc’h (à droite) présente les atouts de la Bretagne, divisée en 11 espaces touristiques, à Tudor Alexis et Mélanie Paul-Hus.

Un pays de terroir et d’abondance

Mélanie Paul-Hus, directrice d’Atout France Canada, rappelle que «la France est un pays d’abondance et de terroir».

Plus que jamais, les régions françaises avancent leur différence et leur complémentarité, en proposant une expérience complète. Non contents de mettre en avant des paysages variés, les représentants jouent à présent beaucoup sur l’art de vie à la française.

À ce titre, Clément Decré présentait sa nouvelle entreprise Finding France, qui propose des séjours sur mesure en France, à la découverte des artisans, des paysages, et des produits du terroir. Des prestations très haut de gamme, pour celles et ceux qui veulent découvrir l’authenticité du pays.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur