Opéra Atelier fait revivre la légendaire Médée

Peggy Kriha Dye interprète Médée. (Photo: Bruce Zinger)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Avant de s’envoler pour Versailles en mai, la troupe de la compagnie Opéra Atelier redonne vie à Médée, la tragédie d’Euripide, au Elgin Theatre de Toronto du 22 au 29 avril. Une grosse production pour la compagnie, puisqu’une dizaine de chanteurs lyriques et une douzaine de danseurs se succèdent sur scène pour rendre sa superbe à cette pièce antique.

C’est la seconde fois que la compagnie va interpréter Médée, qui avait déjà été jouée en 2002.

Olivier Laquerre faisait déjà partie d’Opéra Atelier à cette époque. «Opéra Atelier est pour moi l’une des compagnies les plus innovantes au Canada en combinant le chant, la danse et la musique, tout en se spécialisant dans le geste baroque… sans avoir la prétention de reproduire les traditions baroques.»

La mise en scène que propose Opéra Atelier veut aussi changer la perception du jeune public qui imagine trop souvent l’opéra comme un art ennuyant ou inaccessible.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Nous respectons le texte, mais nous proposons aussi une nouvelle expérience d’opéra. Avec les danseurs sur scène, tout prend de la vitesse et devient très visuel. Il n’y a aucun temps mort», explique Mireille Asselin qui joue Créuse. «De plus, Médée est une tragédie terriblement moderne. Elle raconte un drame de la vraie vie, une histoire de femme amoureuse et en quête de vengeance.»

À tel point que, pour les chanteurs et les danseurs, cette expérience de scène se rapporte presque à une performance sportive. «Pour Peggy Kriha Dye (Médée) et Colin Ainsworth (Jason), ça doit être éreintant et intense, car ils sont quasiment tout le temps sur scène», poursuit Mireille Asselin. «C’est comme courir un marathon. Il faut connaître sa voix et avoir de bonnes stratégies pour bien chanter et bien performer.»

«Le plus difficile, c’est de recommencer à chanter après avoir couru!», s’esclaffe Olivier Laquerre.

Et la troupe d’Opéra Atelier ne cesse de s’agrandir. Elle a récemment accueilli en son sein la jeune Karine White (Cléonte) pour qui Médée est la première opportunité professionnelle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur