On est tous unis, on l’a bien compris…

Sept artistes québécois rendent hommage aux gens indispensables

Capture d'écran de la vidéo d'On est tous unis: Bruno Pelletier, Judi Richards, Jérôme Couture, Guylaine Tanguay, Kim Richardson, José Paradis, Brigitte Boisjoli et encore José Paradis.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une nouvelle chanson de sept artistes québécois vient tout juste de joindre le palmarès des gestes touchants exprimant un sentiment qui résonne avec tous et chacun par les temps qui courent.

On est tous unis, adaptée de la chanson iconique Et c’est pas fini, de Stéphane Venne, chantée par Emmanuelle en 1973, exprime cette grande reconnaissance pour tous ces gens indispensables qui sont mobilisés pour les autres dans la pandémie, parfois sans même y penser.

Un chanteur, ça chante

«Il y a des peuples qui sont beaucoup plus habitués que nous ici en Amérique du Nord à faire face à des défis humanitaires de cette ampleur. Ils ont développé une grande résilience, tandis que nous, on a vraiment pas été habitué à faire face à un tel niveau de crise», remarque l’auteur-compositeur-interprète José Paradis, à la tête du projet, depuis son studio.

Comme plusieurs, il voulait faire sa part pour apporter aux gens un peu de bien-être et de réconfort. Un chanteur, ça chante! Il s’est donc mis à la tâche il y un mois.

José Paradis dans son studio.

À plusieurs, c’est mieux!

Ayant fait carrière dans le monde des jingles et des versions françaises des grands classiques de Disney, José Paradis n’a pas hésité à contacter Judi Richards, chanteuse de carrière bien branchée (et l’épouse d’Yvon Deschamps), à mi-chemin du projet, se rendant compte que le message véhiculé par la chanson valait la peine d’être interprété par plusieurs artistes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Comme le dit si bien la chanson, «On est tous unis, on l’a bien compris». Les chanteurs contactés ont trouvé le message très touchant et ont spontanément voulu embarquer dans le projet.

Ont donc joint leurs voix à celle de José et Judi: Brigitte Boisjoli, Bruno Pelletier, Guylaine Tanguay, Jérôme Couture et Kim Richardson.

«Les paroles, l’énergie de la chanson de Stéphane Venne m’ont toujours fait vibrer», ajoute José Paradis. «Je crois que les chansons de cette époque contenaient un message très positif face à la vie et à l’avenir, dont on a grand besoin présentement.»

Les images choisies pour accompagner la chanson font le reste.

Dans un moment aussi difficile et surréaliste, l’art, indispensable, fait du bien à l’âme.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur