Nouvelle ronde de subventions aux organismes franco-ontariens

monnaie, dollars, argent, finance
Le programme d'aide financière «Effet multiplicateur» de l'AFO en est rendu à sa cinquième ronde. Photo: Daniel Stojanovic, Flickr
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) vient de lancer la cinquième ronde d’Effet multiplicateur, le programme de subventions non remboursables financées par l’Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario (FedDev).

Ce financement sert à «renforcer la capacité de développement économique des organismes et entreprises francophones» dans l’Est, le Centre et le Sud-Ouest de l’Ontario.

De 5 000 $ à 25 000 $

Ces dernières années, des montants variant de 5 000 $ à 25 000 $ ont été versés aux entreprises et organismes communautaires admissibles.

Près de 200 000 $ ont été ajoutés pour cette nouvelle ronde de financement. La priorité ira aux organisations franco-ontariennes, entreprises privées et entreprises sociales qui n’ont jamais reçu de fonds du programme et qui desservent les femmes et les immigrant.e.s.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les projets, d’une durée moyenne de six mois, devront s’inscrire dans le Plan stratégique communautaire de l’Ontario français: la «feuille de route» développée par l’AFO et ses partenaires.

Vitalité des communautés franco-ontariennes

«Nous sommes heureux que FedDev nous ait renouvelé sa confiance», commente le président de l’AFO, Carol Jolin. «Les projets financés ces trois dernières années ont fortement contribué à maintenir la vitalité de nos communautés, ainsi qu’à créer et maintenir des emplois.»

PAFO, OBNL
Carol Jolin.

«Avec l’accent porté sur les femmes et les immigrant.e.s pour cette nouvelle ronde, nous allons pouvoir renforcer la pluralité de nos communautés, un autre des piliers du Plan stratégique communautaire

Les organismes ont jusqu’au 15 septembre pour présenter une demande d’aide financière non remboursable. Mais les fonds pourraient être écoulés avant cette date, puisque les projets sont examinés, approuvés ou rejetés à mesure qu’ils sont présentés.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur