Nouveautés, encore et toujours, au MBAC

Partagez
Tweetez
Envoyez

Ottawa offre de nombreux attraits, tant à ses résidants qu’à ses visiteurs, en hiver comme en été. Parmi ces attraits, il y a le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC), avec ses propres richesses, qui se sont récemment accrues (L’Express du 12 janvier dernier) et les expositions temporaires qu’il organise chaque année et qui attirent de nombreux visiteurs, en solo ou en famille, désireux d’accroître leurs connaissances, de bénéficier des richesses de ce musée ou de profiter des occasions offertes par son programme d’expositions exceptionnelles.

Programme 2016

Le 9 mars, le MBAC, fort de l’excellente fréquentation qu’il a connue en 2015, faisait connaître le programme organisé pour l’année 2016, en vue de poursuivre sur sa lancée et d’offrir «une programmation tout aussi emballante et mémorable pour les amateurs d’arts visuels et ceux qui souhaitent vivre des expériences culturelles stimulantes et enrichissantes».

Une pléiade d’artistes de renom des arts visuels sont inscrits aux présentations diversifiées que le MBAC entend faire au cours de cette année. De plus, dans le cadre de la série de Conversations contemporaines, organisées avec l’ambassade des États-Unis, les visiteurs seront intéressés par les conversations avec des artistes étatsuniens renommés.

Seront présents «Kiki Smith, classée généralement comme artiste féministe, un mouvement né au XXe siècle, Theaster Gates qui a élargi le cadre de sa pratique artistique sociale pour y inclure les enjeux de l’utilisation du territoire, de la politique de l’espace et de la race, et Anne Chu qui explore les frontières entre représentation et abstraction, sujet et objet, couleur et forme». (d’après www.gallery.ca/conversations/fr/)

Les représentations des films TIFF se feront avec des invités spéciaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Expositions diverses

De grands noms des arts visuels seront en vedette. Voici quelques composantes du large éventail d’expositions présentées par le MBAC.

Échelle humaine. Entre le 11 mars et le 10 avril, cette spectaculaire installation explore la relation changeante entre le corps et la sculpture à travers des œuvres de cinq artistes de renommée internationale: Ron Mueck, Evan Penny, Ugo Rondinone, Karin Sander et feue Louise Bourgeois.

Les visiteurs y retrouveront les sculptures aux dimensions gigantesques Tête de bébé et Une fille.

Picasso: l’homme et la bête. Les estampes de la suite Vollard. Du 29 avril au 5 septembre, le Musée présente – pour la toute première fois à Ottawa en près de soixante ans – 100 estampes remarquables de Pablo Picasso. Considérées comme chefs-d’œuvre de la production graphique de l’artiste et trésors de la collection nationale, ces estampes explorent la tension constante entre l’homme et la bête.

Chris Cran, sincèrement vôtre. Du 20 mai au 5 septembre, c’est l’occasion de découvrir l’œuvre de Chris Cran. L’exposition présente plus de 100 peintures et dessins empreints d’humour et d’inventivité réalisés au cours des quarante dernières années.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Prix Sobey Art pour les arts. Pour la première fois en 2016, le Musée organise le Prix Sobey pour les arts, la prestigieuse distinction dans le domaine de l’art contemporain au Canada. L’exposition présentera des œuvres des cinq artistes finalistes représentant les cinq régions du Canada: les provinces de l’Atlantique, le Québec, l’Ontario, les Prairies et le Nord, la côte Ouest et le Yukon, du 6 octobre 2016 au 5 février 2017.

Alex Janvier. Du 25 novembre 2016 au 26 mars 2017, le Musée présente une grande rétrospective couvrant cinq décennies de l’œuvre remarquable de l’artiste autochtone Alex Janvier, des années 1960 à aujourd’hui. Plus de 100 dessins et peintures choisis parmi ses œuvres les plus spectaculaires de partout au Canada.

Photos

Deux expositions photographiques de l’Institut canadien de la photographie complètent ce tableau.

Légende: les archives de la photographie du Globe and Mail. Une exposition tirée d’une sélection de 175 photographies et des légendes qui révèlent des histoires fascinantes et qui mettent en évidence les pratiques employées par les photographes de presse et les éditeurs d’image.

Josef Sudek (1896-1976): le monde à ma fenêtre regroupe plus de 150 œuvres photographiques de cet artiste tchèque de renom.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le clou de l’été

Mais le clou de l’été sera incontestablement la grande exposition consacrée à Élisabeth Louise Vigée Le Brun (1755–1842), la portraitiste de Marie-Antoinette.

Cette exposition a été organisée par la «Réunion des musées nationaux – Grand Palais» (Paris), le Metropolitan Museum of Art de New York et le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. L’exposition a lieu à New York du 9 février au 15 mai 2016 et à Ottawa du 10 juin au 12 septembre 2016.

Élisabeth Louise Vigée Le Brun est l’une des grandes portraitistes de son temps. Issue de la petite bourgeoisie, elle va trouver sa place au milieu des grands du royaume, et notamment auprès du roi Louis XVI et de sa famille.

Elle devient ainsi le peintre officiel de la reine Marie-Antoinette. L’exposition, qui est la première rétrospective à lui être consacrée, présente près de 130 œuvres de l’artiste. Nous en reparlerons lors de l’ouverture de l’exposition.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur