Nouveau record historique pour les Raptors

Quinzième victoire de suite: 137-126

OG Anunoby a réalisé ses records en carrière aux points et au rebond face aux Timberwolves.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Raptors de Toronto sont sur un nuage depuis maintenant plus de trois semaines. Face aux Timberwolves du Minnesota, lundi soir, ils ont enchaîné une quinzième victoire de suite (137-126). Il s’agit tout simplement d’un record historique dans les sports au Canada. Aucune équipe, que ce soit en LNH, MLB, MLS ou même en Ligue canadienne de football n’avait réalisé pareille série avant l’équipe de basket-ball.

Ce qui rend cet exploit encore plus retentissant, c’est le fait que Nick Nurse jongle avec les nombreuses blessures qui touchent l’équipe depuis le début de saison et parvient à tirer le meilleur de son effectif disponible à chaque fois. Lundi soir, il a appris seulement deux heures et demie avant la rencontre que son pivot Serge Ibaka ne pourrait pas jouer en raison d’un état grippal.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La magie de Nick Nurse

Avec Marc Gasol toujours blessé, il se retrouvait donc totalement démuni de taille sur le poste pour faire face à l’un des marqueurs les plus prolifiques de la ligue au centre, en la personne de Karl-Anthony Towns et ses 2m13.

Nurse a donc sorti un tour de magie dont il a le secret avec la titularisation de Rondae Hollis-Jefferson (1m98), qui, malgré un déficit de taille énorme, a parfaitement tenu le meilleur joueur adverse, bien aidé en plus par une défense collective toujours bien organisée.

Les statistiques finales de KAT  sont trompeuses (23 points, 10 rebonds, 7 passes et 5 balles perdues) car le pivot du Minnesota a été très bien tenu avant de beaucoup marquer lorsque la rencontre était pliée en quatrième quart. En plus de sa prestation défensive, RHJ a été très bon en attaque avec 21 points 6 rebonds et 3 interceptions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Festival offensif

Offensivement, les Raps ont signé un vrai festival. La défense très laxiste des jeunes loups les a bien aidés en ce sens, mais fallait-il encore rentrer les tirs. Ça, les hommes de Nick Nurse l’ont parfaitement fait, avec des pourcentages exceptionnels (57,3% en général et 51,5% à 3-points!).

Il est très difficile de ressortir un joueur du match. Kyle Lowry, de retour de blessure après avoir été touché au cou dans l’Indiana, a réalisé un chef-d’oeuvre dans la distribution du jeu, avec 11 passes décisives pour aller avec ses 27 points et 7 rebonds. Il a revanche, à l’image de l’équipe en première mi-temps, perdu beaucoup de balles (8), mais cela n’a finalement pas eu d’incidence sur le sort de la rencontre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le meneur de jeu sélectionné pour la sixième fois au match des étoiles en compagnie de Siakam, qui honorera sa première sélection, a été présenté au public avant la rencontre et a reçu un vibrant hommage de l’Aréna Scotiabank. Le Camerounais a bien rendu cela aux partisans avec une prestation offensive de premier ordre.

Siakam a retrouvé son tir à 3-points

En difficulté avec son tir de loin depuis son retour de blessure, Spicy P a retrouvé de l’adresse en signant 34 points à 14/21 au tir dont 6/8 de loin. Il a eu un impact des deux côtés du terrain avec une très grosse activité en défense en homme à homme, mais aussi dans les aides, à l’image de son contre sur Towns.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enfin, comment ne pas souligner le match XXL réalisé par le jeune ailier OG Anunoby. Le Britannique a porté son équipe en troisième quart et a terminé la rencontre avec des records en carrière aux points (25) ainsi qu’au rebond (12). En plus de son apport offensif, il a de nouveau été l’un des meilleurs défenseurs sur l’homme de l’équipe comme en attestent ses 3 interceptions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avant la pause du match des étoiles, il ne reste plus qu’un match aux Raptors sur le parquet de Brooklyn mercredi, avant de disposer de plus d’une semaine de repos bien méritée. Cela devrait permettre de panser les blessures et de revenir avec un effectif quasiment au complet pour la dernière ligne droite de la saison régulière.

Le fil du match

Très appliqués en défense avec des prises à deux systématiques sur Karl-Anthony Towns, les Raptors démarrent très bien la rencontre. Les bonnes défenses permettent des paniers faciles en contre-attaque, bien terminées par Anunoby et Siakam. Après moins de 4 minutes de jeu, Toronto compte déjà deux fois plus de points que l’équipe visiteuse (18-9).

Un premier temps mort pris par Saunders permet de relancer les loups qui reviennent avec plus de mordant en attaque. D’Angelo Russell marque à mi-distance puis à 3-points pour revenir à 4 longueurs (18-14).

L’intensité défensive de début de match des Raptors ne fait pas long feu, celle des Wolves est inexistante. Les deux équipes terminent le premier quart sur le score de 40-36. Kyle Lowry est déjà à 14 points.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les débats restent équilibrés sur la première partie de la deuxième mi-temps. Les Wolves sont les premiers à réaliser une série. Sur un nouveau tir primé de Russell, ils prennent 7 points d’avance (53-60). Malgré 14 pertes de balle, Toronto reste dans le match grâce à une adresse insolente (65,9%) et de nombreux points en contre-attaque (17), à l’image d’un impressionant alley oop conclu par Anunoby. À la pause, D’Angelo Russell et ses coéquipiers ne sont devant que d’un tout petit point (74-75).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Anunoby s’occupe de tout

Toronto va petit à petit prendre le dessus sur son adversaire en troisième quart. OG Anunoby inscrit 11 points tout en se montrant très actif au rebond. Siakam est toujours adroit de loin. Les locaux prennent 8 points d’avance (96-88).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Torontois poursuivent sur leur lancée dans ce troisième quart totalement à leur avantage. OG Anunoby termine son festival avec 14 points et 6 rebonds dans la période. Les Raptors mènent de 12 points à l’entrée de l’ultime période.

Minny revient, Toronto réagit

Minnesota revient bien en début de quatrième quart et réduit la marque à 2 points (108-106). Les remplaçants torontois peinent à se montrer efficace avec aucun point inscrit en deuxième mi-temps jusque-là.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais, comme à leur habitude, les Raptors résistent au retour sans laisser passer leur adversaire devant. Ils remettent dans la foulée un petit coup d’accélérateur. VanVleet et McCaw marquent coup sur coup de loin. Toronto reprend une avance supérieure à 10 points à 5 minutes 30 de la fin (120-109).

Siakam prend ensuite le relais avec un double pas seul en contre-attaque suite à un interception de McCaw, un 3-points et un spin move sur D’Angelo Russell. Le match est plié, surtout que Lowry ajoute un nouveau tir primé à 3 minutes de la fin (132-113). Toronto s’impose finalement sur le score de 137-126.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Réaction

Pascal Siakam (ailier des Raptors):

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Podcast

L’épisode 3 de votre podcast hebdomadaire sur les Raptors est sorti. Retrouvez-le ci-dessous. Au programme: une invitée spéciale est venu parler avec nous des Raptors 905, Chris Boucher nous a accordé une interview et nous avons fait le tour de toute l’actualité de la franchise canadienne en compagnie des représentants de Raptors France et Belgique ainsi que de Patrick Bizindavyi (ex Choq FM).

 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur