Nourrir les collectivités isolées en toutes saisons

Alida Burke et Corey Ellis.


8 novembre 2017 à 8h00

Qu’est-ce qui nous incite à visiter une collectivité isolée du Canada, voire à y vivre? Peu citeront l’offre de produits frais…

Dans de nombreuses régions situées loin de systèmes traditionnels de production alimentaire, l’approvisionnement en légumes frais est irrégulier et coûteux en raison de la distance et de l’effort requis pour les y apporter.

Mais grâce à une entreprise d’Ottawa, ces collectivités isolées peuvent désormais cultiver des légumes à longueur d’année au moyen de systèmes de culture en conteneur.

Systèmes hydroponiques

Corey Ellis, président-directeur général et cofondateur de The Growcer, explique que l’entreprise propose des systèmes hydroponiques prêts à utiliser qui permettent à des entrepreneurs locaux de cultiver des légumes à des fins commerciales, et ce, même lorsque la température extérieure descend à 50 degrés sous zéro.

«Nous savions que tout système de production alimentaire que nous allions créer pour des régions isolées ou de l’Arctique devait être facile à livrer dans des collectivités dont l’accès routier est limité et prêt à utiliser sans l’aide de gens de métier spécialisés», affirme M. Ellis.

Culture verticale de laitues en serre.
Culture verticale de laitues en serre.

Conteneurs

Grâce à un partenariat avec l’entreprise américaine Vertical Harvest Hydroponics, The Growcer fournit des conteneurs d’expédition pourvus de systèmes de culture hydroponique verticale.

Chaque système a la capacité de produire environ 12 000 livres de produits frais, ce qui représente une quantité de cinq portions de légumes par jour pour 100 personnes.

Et puisque ces systèmes sont modulaires, les producteurs peuvent développer progressivement leurs activités et réinvestir les profits au fur et à mesure que la demande augmente.

«The Growcer se veut une entreprise sociale, et notre équipe attache une grande importance au développement du potentiel des collectivités qu’elle dessert», souligne M. Ellis.

Formation

«Nous aidons les entrepreneurs à préparer leur plan d’affaires, nous effectuons une évaluation globale du marché pour leur permettre d’en apprendre davantage sur ce que les gens mangent, et nous travaillons avec eux pour déterminer ce qu’ils pourraient cultiver et à quels prix.»

L’équipe de The Growcer se rend également dans les collectivités pour offrir de la formation. À ce jour, l’entreprise a mis sur pied des projets dans diverses régions – de Churchill, au Manitoba, à Iqaluit, au Nunavut.

«Ceux qui prennent les décisions sur les cultures à produire vivent eux-mêmes au sein d’une collectivité, ce qui permet de répondre plus rapidement et efficacement aux enjeux agricoles de chacune d’entre elles», indique M. Ellis.

Garage Démarrage

L’entreprise a vu le jour alors que M. Ellis et sa cofondatrice Alida Burke, tous deux étudiants à l’époque, travaillaient sur un projet au Nunavut avec l’aide de Garage Démarrage, un programme d’incubateur d’entreprises offert par l’Université d’Ottawa, où M. Ellis obtiendra bientôt son diplôme.

Pour la suite des choses, M. Ellis entrevoit des perspectives d’expansion pour chacune des collectivités, qui continueront d’élargir leurs activités pour éventuellement offrir davantage de produits à valeur ajoutée et de possibilités d’emploi dans la région par l’entremise de la transformation alimentaire – des initiatives dirigées par des entrepreneurs locaux.

De la laitue romaine locale au Nunavut.
De la laitue romaine locale au Nunavut.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pénurie d’enseignants : les professionnels de l’immersion prennent les devants

immersion
Campagne de valorisation de la profession et portail de recrutement
En lire plus...

18 septembre 2018 à 9h00

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur