Na’vi, la langue d’Avatar

Comment vous y prendriez-vous pour inventer une langue?

Deux personnages du film de James Cameron, Avatar, pour qui une langue a été inventée

1 décembre 2009 à 15h01

Paul Frommer a étudié bien des langues. Anglophone d’origine, il a même parlé couramment l’hébreu, le perse et le malais. Mais il ne maîtrise pas encore la langue Na’vi. Et pourtant, il l’a inventée!

Ce linguiste de l’école de commerce Marshall, en Californie du Sud, a été recruté par le cinéaste James Cameron pour inventer la langue des Na’vi, le peuple vedette de son prochain film Avatar.

Pour choisir les sons parlés par les Na’vi, le linguiste est parti des lettres contenues dans les noms des personnages et des sons que James Cameron avait lui-même en tête.

«Il voulait une langue fluide et musicale, raconte-t-il. J’ai donc ajouté à ces premiers sons des consonnes éjectives et d’autres sons courts et rebondissants comme ceux qu’on trouve dans les langues africaines ou amérindiennes. Et puis, j’ai inséré des combinaisons de sons étranges.» Comme dans fngap, le mot Na’vi pour métal.

Des sons, des mots,une grammaire

Ensuite, il a inventé les mots. «J’ai décidé de leur morphologie: comment se construisent-ils, comment se modifient-ils?» Si habituellement, la terminaison des verbes français se conjugue, les verbes Na’vi eux se conjuguent en leur milieu. Cette conjugaison interne existerait aussi aux Philippines.

«Enfin, j’ai créé une grammaire flexible. L’ordre des mots — sujet, verbe et objet — dans la phrase n’étant pas obligatoirement le même, on peut adapter les phrases aux répliques en choisissant les plus simples à prononcer.»

Étudiant, Paul Frommer se passionnait pour la typologie, cette partie de la linguistique qui recense les constructions de langage.

«C’est fascinant de voir que des constructions sont théoriquement possibles et pourtant extrêmement rares.»

Pour qu’on puisse croire à une langue extraterrestre, le Na’vi contient plusieurs options rarement choisies par les humains, mais celles-ci en sont tout de même la base. «Rien que pour les sons, nous sommes limités par des acteurs dont le système vocal est humain», reconnaît Paul Frommer.

Parlez-vous klingon?

Benjamin Zimmer, lui-même linguiste, s’est intéressé aux langues dans les films: «le risque d’inventer une langue est de renforcer les stéréotypes sur d’autres langages qui ne sont exotiques que pour des oreilles occidentales.

Mais faire appel à un linguiste permet de ne pas se limiter à des sons ridicules sans rapport les uns aux autres. D’ailleurs, c’était tout l’intérêt du Klingon.»

Le Klingon est la première langue complète inventée pour un film, Star Trek. Bien des fans le parlent aujourd’hui couramment.

Mark Orkrand, son inventeur, se félicite d’avoir peut-être ainsi démocratisé la linguistique. Un dictionnaire, des cours, des exercices dans les manuels de linguistique, le Klingon est un succès populaire et académique. Paul Frommer espère bien que son Na’vi prendra le même chemin.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Grosse fin de septembre franco à Toronto

Jean-Pierre Ferland lance le festival Francophonie en fête le 22. Gabrielle Goulet fête le Jour des Franco-Ontariens le 25. Robert Charlebois est à Markham le 28 et à Toronto le 29. Tifane fait partie de la Nuit africaine le 30.
L’agenda des francophones et des francophiles du Grand Toronto est plein ces deux prochaines semaines: festival Francophonie en Fête, anniversaire du Collège français, Jour...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 10h22

TIFF 2017: des cris dans les salles obscures

Downrange
Suite à la suppression, pour l’édition 2017 du Festival international du film de Toronto, de deux programmes du festival international de Toronto, dont Vanguard,...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 10h10

Musique Extravaganza Afro-Caribéenne

elage
À l’image d’un repas gastronomique aux mille et une saveurs, la Nuit Africaine viendra clôturer en beauté une délicieuse 12e édition du festival Francophonie...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 10h09

Édouard et les maisons de bouteilles

La première maison de bouteilles d’Édouard a été construite en 1980. (Photo: Sandra Dorélas)
Île-du-Prince-Édouard
En lire plus...

18 septembre 2017 à 10h07

Les sucres naturels ne sont pas meilleurs que les sucres raffinés

Ce n’est pas la nature du sucre qui fait la différence, mais bien la quantité totale de sucre qu’on consomme. (Photo: Monika Adamczyk | Dreamstime)
Il y a plusieurs mythes entourant les sucres qui dérangent Catherine Lefebvre. Au point où la nutritionniste a dédié un livre entier à ce...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 10h02

Un tour du monde de la francophonie à TV5

tv5
25 heures, 23 destinations, 5 continents
En lire plus...

18 septembre 2017 à 10h00

Le rôle très stratégique d’une première ministre

Rachel Notley, présidente du Conseil de la fédération et Première ministre de l'Alberta. (Photo: Connor Mah - https://www.flickr.com)
Tribunaux albertains: on peut employer le français dans les communications verbales... mais pas écrites
En lire plus...

18 septembre 2017 à 9h59

Islamophobie? Non, véritéphobie!

Le président Donald Trump et son épouse Melania avec le roi  Salman et le président égyptien Abdel Fattah Al Sisi. (Photo: Maison-Blanche)
L’État islamique continue de frapper. Que faire?
En lire plus...

18 septembre 2017 à 9h58

Des coffrets pour monter votre propre exposition

Gustav Klimt. Éditions Taschen, 2017, coffret d’affiches (16 tirages sous coffret), 25,4 x 33 cm.
Les éditions Taschen, comme cela ressort des nombreux articles de L’Express qui mentionnent leur nom, se consacrent à la promotion d’œuvres artistiques ou de...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 9h57

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur