MosaïCanada 150 : le summum de l’art horticole

Au Parc Jacques-Cartier, à Gatineau

La Terre Mère – La légende d’Aataentsic, icône de MosaïCanada, pèse à elle seule 100 tonnes.

La Terre Mère – La légende d’Aataentsic, icône de MosaïCanada, pèse à elle seule 100 tonnes.


13 septembre 2017 à 9h42

Le 9 septembre, MosaïCanada 150 avait déjà accueilli son millionième visiteur. Il s’agit de la plus spectaculaire exposition d’art horticole jamais présentée au Canada. Pas moins de 30 installations sont en montre au Parc Jacques-Cartier, à Gatineau, à l’occasion des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h, jusqu’au 15 octobre, cet impressionnant parcours est d’abord «un billet pour le Canada». On y accède par une gare devant laquelle un train s’est arrêté. Ce convoi, comme toutes les installations, est couvert de plantes et/ou de fleurs.

Chaque province et territoire figure dans Excursion à travers le Canada. Un ours polaire, le cheval canadien et un pêcheur de homard représentent respectivement le Manitoba, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

L’Ontario a droit à une installation métaphorique intitulée La porte d’entrée du Niagara. C’est la mosaïque la moins bien réussie. Seulement un tiers du trille (en rouge!) y figure et les chutes du Niagara semblent absentes. Des masques anonymes font référence à la diversité culturelle.

Certaines installations offrent un clin d’œil à des grands noms comme Jos Montferrand, Glenn Gould ou Anne of Green Gables. Le but gagnant de Paul Henderson (Canada-Russie, 1972) est joliment illustré.

La Chine est un leader mondial en sculptures horticoles. La ville de Shanghai a offert une Joyeuse célébration de neuf lions, qui occupe quelque 2 000 m2 et qui est composée de plus de 566 000 plantes. Le chiffre neuf et le lion sont des symboles de bonheur et de chance dans la culture chinoise.

Les Premières Nations occupent une place de choix avec au moins une demi-douzaine d’installations. La Terre Mère – La légende d’Aataentsic est celle qui est sans doute la plus photographiée en raison de sa taille, de son étendue et du visage si captivant.

MosaïCanada 150 est situé au pied du pont Alexandra qui enjambe la rivière des Outaouais, à droite du Musée canadien de l’histoire. À sa fermeture, 99% des déchets générés seront recyclés ou compostés.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

États généraux: la métamorphose d’une identité

La grande majorité des délégués aux États généraux du Canada français de 1967-69 ont appuyé une motion favorable au droit à l’autodétermination du Québec, «territoire national des Canadiens-Français». L’opposition minoritaire est venue des représentants des communautés francophones de l’Ouest, de l’Ontario et de l’Acadie. L’événement est considéré comme marquant la fin d’un Canada français uni.
Une prise de conscience de qui on est vraiment
En lire plus...

23 novembre 2017 à 10h04

Ça brasse dans nos académies

Ancienne gravure représentant la bibliothèque de l'une des plus vieilles universités au monde, celle de Bologne en Italie. (Photo: Wikipedia Commons)
Pas d'exclusivité pour la nouvelle université franco-ontarienne
En lire plus...

22 novembre 2017 à 15h41

L’UOF veut récupérer les programmes francos de Glendon

Le «Centre d’excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues» à l'entrée du campus Glendon de l'Université York.
L'exclusivité à Toronto, puis dans le Nord et l'Est...
En lire plus...

21 novembre 2017 à 17h20

Un astéroïde venu de très loin

Représentation d'artiste de l'astéroïde Oumuamua. (Photo: ESO / M. Kornmesser)
Jusqu'à maintenant, aucun objet ne provenait de l’extérieur de notre système solaire
En lire plus...

21 novembre 2017 à 15h05

Damien plus pop et Mehdi plus rock

Damien Robitaille
Une découverte: le Adelaide Hall
En lire plus...

21 novembre 2017 à 13h44

Offre de travail pour le Salon du Livre de Toronto

J’ai besoin d’une vingtaine de personnes pour aider à monter et démonter les stands du Salon du livre de Toronto. Vous serez payé 12$/heure. C’est un travail très physique...
En lire plus...
Print

Direction des services corporatifs et du développement organisationnel au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé mentale et petite enfance au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé primaire et promotion de la santé au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...

Les Indisciplinés, libres dans l’absurde avec leur nouvelle metteure en scène

Les Indisciplinés incarnent les personnages de Frontières Libres.
Début décembre à l'auditorium de l'école Toronto Ouest
En lire plus...

20 novembre 2017 à 16h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur