MosaïCanada 150 : le summum de l’art horticole

Au Parc Jacques-Cartier, à Gatineau

La Terre Mère – La légende d’Aataentsic, icône de MosaïCanada, pèse à elle seule 100 tonnes.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le 9 septembre, MosaïCanada 150 avait déjà accueilli son millionième visiteur. Il s’agit de la plus spectaculaire exposition d’art horticole jamais présentée au Canada. Pas moins de 30 installations sont en montre au Parc Jacques-Cartier, à Gatineau, à l’occasion des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h, jusqu’au 15 octobre, cet impressionnant parcours est d’abord «un billet pour le Canada». On y accède par une gare devant laquelle un train s’est arrêté. Ce convoi, comme toutes les installations, est couvert de plantes et/ou de fleurs.

Chaque province et territoire figure dans Excursion à travers le Canada. Un ours polaire, le cheval canadien et un pêcheur de homard représentent respectivement le Manitoba, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

L’Ontario a droit à une installation métaphorique intitulée La porte d’entrée du Niagara. C’est la mosaïque la moins bien réussie. Seulement un tiers du trille (en rouge!) y figure et les chutes du Niagara semblent absentes. Des masques anonymes font référence à la diversité culturelle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Certaines installations offrent un clin d’œil à des grands noms comme Jos Montferrand, Glenn Gould ou Anne of Green Gables. Le but gagnant de Paul Henderson (Canada-Russie, 1972) est joliment illustré.

La Chine est un leader mondial en sculptures horticoles. La ville de Shanghai a offert une Joyeuse célébration de neuf lions, qui occupe quelque 2 000 m2 et qui est composée de plus de 566 000 plantes. Le chiffre neuf et le lion sont des symboles de bonheur et de chance dans la culture chinoise.

Les Premières Nations occupent une place de choix avec au moins une demi-douzaine d’installations. La Terre Mère – La légende d’Aataentsic est celle qui est sans doute la plus photographiée en raison de sa taille, de son étendue et du visage si captivant.

MosaïCanada 150 est situé au pied du pont Alexandra qui enjambe la rivière des Outaouais, à droite du Musée canadien de l’histoire. À sa fermeture, 99% des déchets générés seront recyclés ou compostés.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur