Molière réinventé par Les Fous de T.O.

Entrevue avec Arianne M. Matte, de Productions Nemesis

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Je vis pour le théâtre, mais ne vis pas de théâtre», déclarait Arianne M. Matte la passion dans les yeux, auteure et co-directrice de production de la pièce Les fourberies de Molière ou Le Molière imaginaire, qui était présentée au Théâtre Glendon du Collège Universitaire Glendon les 20 et 21 septembre 2008.

La pièce regroupait 11 comédiens constituant la troupe de théâtre communautaire Les Fous de T.O., membre de Théâtre Action. Ils, elles, comme l’auteure, vivent pour le théâtre mais ne vivent pas du théâtre. Durant un mois les comédiens ont dédié 20 heures personnelles par semaine pour les pratiques en vue des présentations de la fin de semaine dernière. Ils ont entre la vingtaine et la cinquantaine. Ils sont le reflet de notre diversité culturelle francophone et proviennnent de différents milieux de travail. Certains ont déjà fait du théâtre, d’autres sont débutants. Mais tous partagent la passion des planches et de faire vibrer l’art oratoire français. Un véritable engagement communautaire à travers les arts de la scène!

«Depuis 22 ans, j’aime jouer, poursuivait l’auteure. Avec mon frère Alexandre, lorsque nous étions enfants, nous avons joué de multiples scénettes sortant de notre imaginaire, devant notre premier auditoire, nos parents. Jouer nos pièces nous permettaient de démontrer notre créativité et d’exercer notre imagination. Je continue d’écrire, tandis que mon frère est administrateur de théâtre au Théâtre du Nouvel Ontario.»

Arianne M. Matte, originaire d’Ottawa, vit maintenant à Toronto. Fonctionnaire le jour, elle se transforme en dame de théâtre le soir. Elle détient un baccalauréat en journalisme et une maîtrise en communication. Elle fut récipiendaire du Prix O’Neill-Karch en 2008.

«Jusqu’à maintenant, j’ai écrit une douzaine de pièces en français et en anglais», précisait-elle.«Au cours de séjours dans des camps d’été, lors d’ateliers de mimes, au parascolaire. J’ai aussi suivi des cours d’arts dramatiques et joué dans plusieurs pièces au cours de ma vie étudiante.»

«En 1999, poursuivait-elle, lors de mes études universitaires, j’ai écrit une pièce dont j’ai fait la mise en scène qui m’a valu de gagner le prix de la meilleure mise en scène du Festival de Théâtre ‘Youth Infringement.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Productions Nemesis est une troupe de théâtre bilingue bénévole qui a été fondée en janvier 2001. C’est un organisme dont le mandat est de donner aux jeunes de la région d’Ottawa et d’ailleurs l’occasion de monter des spectacles originaux en français et en anglais.

«Pour la pièce Les fourberies de Molière ou Le Molière imaginaire, je cherchais un metteur en scène professionnel», disait-elle.«J’ai choisi Guy Marsan, un ami de longue date, qui vit des arts de la scène passionnément. Mes pièces ont longtemps été axées sur des thèmes autobiographiques. Maintenant, j’essaie de nouveaux concepts.»

Guy Marsan a su habilement reproduire les personnages de Molière dans un contexte contemporain. Une soixantaine de spectateurs ont savouré les talents de la distribution et des directrices de production Arianne M. Matte et Line Montreuil (bientôt directice au Théâtre du Trident), lors de la première, samedi soir dernier le 20 septembre à 19h.

La reproduction de l’œuvre intitulée Masquerade par l’artiste Janine Kurzinger, a servi d’outil de promotion à la pièce d’Arianne M. Matte.Ne ratez pas l’occasion de voir ou de revoir Les Fous de T.O. jouer samedi le 4 octobre prochain à 19h durant le 16e Salon du livre de Toronto qui se tiendra du 2 au 5 octobre 2008. D’autres projets sont en vue pour la troupe.

Info : www.ProductionsNemesis.org
www.salondulivredetoronto.org
www.JanineKurzinger.com

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur