Les Fous de T.O. transmettent les mots de Louise Portal

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’idée était séduisante et le résultat enchanteur. Sous l’initiative de Line Montreuil, la troupe de théâtre communautaire Les Fous de T.O. a présenté lors de la Journée internationale de la francophonie une mise en lecture de trois textes renversants et d’un poème tirés des Mots de mon père de Louise Portal.

Les trois lettres rédigées par Marcel Lapointe Portal, père de Louise Portal, ont été lues dans un mélange de sensibilité et de tendresse, à l’image des mots qu’il a si justement mis sur papier. Louise Portal, qui était elle-même présente sur place, a d’ailleurs été prise d’émotions à la suite de ces lectures.

«C’est l’héritage le plus important que mon père m’a laissé, un héritage d’humanité», a souligné Mme Portal.

Marcel Lapointe était médecin à Chicoutimi et auteur à ses heures sous le pseudonyme de Marcel Portal. Alors que sa fille aînée Louise n’a que 14 ans, il débute une correspondance assidue avec elle. «C’est à travers ces lettres que mon père et moi étions le plus proche.» À l’âge de 55 ans, Louise Portal décide de publier ces lettres et d’y répondre, pour «me permettre de revivre des instants de ma vie, mais qui nous concernent tous», ajoute-t-elle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Publié en 2005, Les mots de mon père a connu un beau succès au Québec. On y découvre un homme empreint d’un grand humanisme et d’une sensibilité que peu d’hommes de l’époque se permettait d’exprimer. Les lettres lues par Carl Bouchard et Luc Bouchard des Fous de T.O. retracent des événements marquants de la vie de la jeune Louise – notamment sa première peine d’amour et le suicide d’un de ses amis – que son père tenait à partager avec elle. Sagesse, philosophie et espoir s’entremêlent dans ces lettres écrites par un auteur qui mesurait pleinement la justesse des mots.

«C’est là qu’on voit l’importance de laisser des mots en héritage», a ajouté Louise Portal.

À la suite de la lecture des lettres et d’un poème par Denyse Dufour, l’animatrice de la radio de Radio-Canada Sylvie-Anne Jeanson a discuté sur scène avec Louise Portal, avant de lancer une période de questions avec le public. «Vous avez reçu ces lettres comme un cadeau et vous nous les avez ensuite données en cadeau», a souligné une participante à cette soirée qui s’est déroulée dans une charmante salle de théâtre située sous la bibliothèque Palmerston dans le quartier Annex.

Louise Portal a ensuite chanté le texte de Clémence Desrochers L’homme de ma vie dédié à son père, qui a permis de conclure de manière éloquente cette soirée placée sous le signe de la relation père-fille.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur