Midi-littéraire Léon-Soha

Partagez
Tweetez
Envoyez

Deux chroniqueurs de L’Express – mais surtout deux auteurs de renom – Daniel Soha et Pierre Léon, se sont «affrontés» à la Galerie d’art Glendon au cours d’un midi-littéraire organisé par leur éditeur, le GREF, et le service culturel du campus bilingue de l’Université York, dans le cadre de la Semaine de la francophonie.

Le match, arbitré par le professeur Claude Tatilon, a permis aux deux écrivains d’expliquer leur démarche littéraire, de répondre à quelques questions pertinentes ou impertinentes, et de lire des extraits de leurs oeuvres récentes, le tout sous le signe de la bonne humeur.

Pierre Léon, vétéran de joutes semblables et l’un des écrivains franco-torontois les plus prolifiques, lançait son recueil de «chroniques canadiennes» Humour en coin, qui était le nom de sa chronique dans L’Express ces dernières années. Il signe désormais une chronique Grain de sel, plus courte (mais, à cause de cela, plus laborieuse, se plaint-il).

Daniel Soha, qui a été directeur de l’Alliance française de Toronto, a publié deux recueils de nouvelles parfois autobiographiques, Chroniques tziganes et Amour à mort, dont l’action se déroule plus souvent dans son Midi natal.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur