Menaces de guerre au Moyen-Orient, calumet de paix en Corée…

Retour sur des événements marquants des derniers jours

C'est arrivé cette semaine #5
A l'époque, tous les pays étaient réunis pour signer l'accord avec l'Iran.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Cette semaine, la diplomatie iranienne, israélienne et américaine ont orchestré l’actualité mondiale. D’autres événements marquants ont aussi rythmé la semaine. L’équipe de L’Express vous en résume quelques-uns.

ÉTATS-UNIS / IRAN: plus d’accord sur le nucléaire

En se retirant de l’accord sur le nucléaire iranien, Donald Trump prend la décision diplomatique la plus cruciale depuis le début de son mandat. Pour le président américain, cet accord «désastreux» permettait au régime des ayatollahs d’étendre son influence dans la région.

Les autres signataires de l’accord condamnent cette décision, notamment le président français Emmanuel Macron pour qui elle met en danger «le régime international de lutte contre la prolifération nucléaire».

SYRIE : tirs iraniens et israéliens

Un nouveau pas a été franchi dans l’hostilité israélo-iranienne en Syrie après le retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien. Le plateau du Golan, région stratégique, est le théâtre des affrontements.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’État hébreu a pris le prétexte de tirs de forces soutenues par l’Iran en Syrie pour mener une vaste opération contre ces positions. Les missiles israéliens ont fait une vingtaine de morts jeudi 10 mai.

Les frappes israéliennes marquent une nouvelle phase dans la guerre ravageant la Syrie depuis 7 ans et un tournant dans les relations israëlo-iraniennes.

 

Caricature
L’Iran et Israël loin du consensus

ÉTATS-UNIS / CORÉE DU NORD: rendez-vous le 12 juin

Après leur guerre sur les réseaux sociaux, Donald Trump et Kim Jong-Un annoncent un sommet historique pour le 12 juin. Il se tiendra à Singapour pour parler «paix dans le monde» comme l’a déclaré le président américain.

Une ouverture qui vient avec la libération des trois otages américains détenus en Corée du Nord, accueillis par le couple présidentiel sur la base militaire Andrews jeudi 10 mai.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Deux des otages sont des universitaires accusés «d’actes hostiles» contre le gouvernement nord-coréen, l’autre un homme d’affaire et pasteur soupçonné «d’espionnage».

NEW YORK : Le procureur féministe démasqué

Coup de tonnerre pour le mouvement #Moiaussi. Ce lundi 7 mai, le procureur de New York Eric Schneiderman démissionne parce que plusieurs anciennes compagnes l’accusent de violence physique.

Le démocrate était pourtant devenu une tête de la défense féministe. C’était d’ailleurs lui qui avait poussé en justice la compagnie du producteur Harvey Weinstein. À l’époque, il avait réagit à l’affaire en décrivant des actes dont il n’avait «jamais vu quoi ce que ce soit d’aussi méprisable que cela».

Après sa démission, il s’est néanmoins défendu dans le New Yorker et nie toutes ces accusations.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
C'est arrivé cette semaine #5 Canada
Eric Schneiderman

MEXIQUE : assassinats à l’approche des élections

À l’approche des scrutins (présidentiel, parlementaires, locales) du 1er juillet, les violences font rage au Mexique. Six personnalités politiques qui ont été tuées en 9 jours.

Des candidats de tout bord, aux quatre coins du pays, sont pris pour cible: le corps du dirigeant du Parti conservateur Encuentro Social a été retrouvé criblé de balles dans sa voiture. Le cadavre de Liliana Garcia, candidate pour le Parti de la révolution démocratique, a été retrouvé dans une rivière.

La guerre des cartels de drogue au Mexique – qui a connu son année la plus meurtrière en 20 ans – fait toujours rage et ensanglante maintenant la campagne électorale.

militaires
L’année la plus meurtrière depuis 20 ans

MÉDIAS : La Presse devient à but non lucratif

Le quotidien montréalais La Presse, qui avait déjà abandonné le papier, estime que ses revenus publicitaires digitaux ne sont pas à la hauteur de sa mission et va confier sa propriété à un organisme «d’utilité sociale» à but non lucratif, pour pouvoir bénéficier de subventions gouvernementales et de dons privés.

C’est un pavé dans la mare que la famille Desmarais (Power Corporation) a jeté mardi dernier en retirant ses billes de La Presse. Power donne toutefois à la nouvelle entité un cadeau de départ de 50 millions $ et continuera de s’acquitter des pensions des anciens employés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Presse assure qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur l’avenir du média. Une loi de l’Assemblée nationale du Québec, adoptée en 1967 quand le Franco-Ontarien Paul Desmarais avait acheté le journal, devrait bientôt être modifiée afin de reconnaître le nouveau statut.

La Presse
La Presse change de propriétaire

CULTURE : Un gala du MET «catholique»

Chaque année, c’est la même ébullition début mai, lorsque les stars qui font l’actualité se réunissent au gala du Metropolitan Museum of Art (MET) de New York. Le thème choisi pour cette édition 2018 était «Corps célestes: mode et imagerie catholiques». Ailes, dorures et couronnes en forme d’auréoles ont été revêtus par la plupart des personnalités présentes.

Mais c’est la tenue de Rihanna qui a attiré tous les regards, parfois courroucés, du public. La chanteuse, dont l’accoutrement est scruté à chaque gala du MET, est venue en… papesse. Couronnée reine de la soirée par le magazine Vogue, certains ont crié au blasphème en lui reprochant ses agissements parfois loin d’être catholique.

C'est arrivé cette semaine / Met gala
Rihanna a fait sensation.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur