Médias et cultures numériques: entente de continuité entre La Cité et l’UOF

UOF, La Cité, communications, médias, numérique
Signature de l'entente sur le baccalauréat 2+2 en cultures numériques par Lynn Casimiro, vice-présidence à l’Enseignement et à la réussite scolaire au Collège La Cité, et Paulin Mulatris, vice-recteur aux études et à la recherche à l'Université de l'Ontario français. L'événement avait lieu ce vendredi matin 9 décembre à l'UOF, rue Lower Jarvis à Toronto. Photos: François Bergeron
Partagez
Tweetez
Envoyez

Un nouveau programme de Techniques de médias et communications numériques, offert à partir de septembre 2023 au Collège La Cité à Toronto et Ottawa, s’arrime avec l’Université de l’Ontario français pour permettre aux étudiants d’obtenir un baccalauréat en Cultures numériques.

L’entente «2+2» (deux années d’études à La Cité suivies de deux années à l’UOF) a été signée officiellement ce vendredi 9 décembre au campus de l’UOF, rue Lower Jarvis à Toronto. Le campus de La Cité à Toronto est déjà établi dans celui de l’UOF.

UOF, La Cité, communications, médias, numérique
Signature de l’entente sur le baccalauréat 2+2 en cultures numériques par Lynn Casimiro, vice-présidence à l’Enseignement et à la réussite scolaire au Collège La Cité, et Paulin Mulatris, vice-recteur aux études et à la recherche à l’UOF. Derrière eux: la prof à l’UOF Sarah Choukah; Annie Chartrand, doyenne à l’Enseignement Mobilicité à Toronto; Hélène Grégoire, directrice du campus torontois de La Cité; Denis Bouchard, coordonnateur du programme de Techniques de médias et communications numériques de La Cité; Hela Zahar, responsable du pôle d’études en Cultures numériques de l’UOF; le prof à l’UOF Jérémie Pelletier-Gagnon; Jacques Naud, président du conseil de gouvernance de l’UOF.

Continuité entre les deux programmes

«Les étudiants pourront se voir reconnaître jusqu’à 60 crédits, ce qui signifie que l’obtention du baccalauréat en Cultures numériques sera accessible plus rapidement», explique Lynn Casimiro, vice-présidente à l’Enseignement et à la réussite scolaire de La Cité.

«Ce domaine en pleine effervescence a grandement besoin d’une main-d’œuvre compétente pour relever les défis sociaux et entrepreneuriaux associés aux médias, aux communications et à la culture numérique.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est une continuité entre les deux programmes pour que les étudiants approfondissent toutes les notions par rapport aux enjeux du numérique, aux nouvelles technologies, à l’intelligence artificielle», fait valoir la responsable du pôle d’études en Cultures numériques de l’UOF, Hela Zahar.

Pour Paulin Mulatris, vice-recteur des Études et de la recherche à l’UOF, ce partenariat serait «le premier d’une longue série d’ententes avec La Cité afin de tisser des liens étroits et durables entre nos deux établissements désireux de promouvoir et d’encourager l’accès à l’éducation post-secondaire en français en Ontario».

UOF, La Cité, communications, médias, numérique
À l’annonce officielle de l’entente entre le Collège La Cité et l’Université de l’Ontario français: Lynn Casimiro, vice-présidence à l’Enseignement et à la réussite scolaire au Collège La Cité; Denis Bouchard, coordonnateur du programme de Techniques de médias et communications numériques de La Cité; Annie Chartrand, doyenne à l’Enseignement Mobilicité à Toronto. Debout derrière Denis Bouchard: Hélène Grégoire, directrice du campus torontois de La Cité. Lynn Casimiro a aussi été élue récemment présidente du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC).

Besoins de main-d’oeuvre criants

«Ce programme est fruit d’une étude de marché», indique le coordonnateur du programme de Techniques de médias et communications numériques à La Cité, Denis Bouchard. «À la base, nous voulons répondre aux besoins de main-d’oeuvre criants dans le secteur du numérique.»

«Les médias sont en transformation profonde et le Big Data est roi», poursuit-il. «Il y a des besoins de traçabilité et de découvrabilité: une chorégraphie des données, des métadonnées et des algorithmes visant à expédier la meilleure information vers les usagers.»

C’est dans cet univers en effervescence que les diplômés de La Cité et de l’UOF vont évoluer. Les cours offerts dans leurs programmes respectifs doivent leur permettre d’être au fait des nouvelles tendances technologiques et réglementaires du secteur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
UOF, La Cité, communications, médias, numérique
Jacques Naud, le président du conseil de gouvernance de l’UOF.

Une facture à Facebook

Denis Bouchard cite fièrement le cas d’une diplômée de La Cité, maintenant consultante en numérisation et traçabilité des contenus chez TVA dans l’Outaouais.

«Un jour», dit-il en évoquant le projet de loi C18 sur la domestication des géants du Web, «c’est notre diplômée qui permettra à TVA et d’autres médias d’envoyer une facture à Facebook pour la circulation de leurs contenus!»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur