Mathieu da Costa, inspiration pour le Mois de l’histoire des Noirs

Dévoilement du portrait de Mathieu da Costa à l'école qui porte son nom, avec le surintendant Michel Laverdière, la directrice d’école Guylaine Deschênes, l’élève de 6e année Sarah Johns, le directeur de l’éducation de Viamonde Martin Bertrand et l’artiste Nicole Manitowabi.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Numéros de percussion sénégalaise, danse, discours et bonne humeur étaient de mise ce 1er février à l’école élémentaire Mathieu-da-Costa, à North York, pour marquer le lancement du Mois de l’histoire des Noirs au sein du Conseil scolaire Viamonde.

L’école Mathieu-da-Costa (au sud de la 401 et à l’est de Keele), où la cérémonie s’est déroulée en présence du directeur de l’éducation Martin Bertrand, est la seule école canadienne à porter le nom du premier Noir à avoir laissé sa marque dans l’histoire du Canada.

Le clou de la cérémonie a été le dévoilement d’un portrait de Mathieu da Costa peint par l’artiste Nicole Manitowabi, une ancienne élève de Viamonde, avec la participation des élèves de 4e et 5e année.

Selon Wikipedia, «Mateus da Costa, référé comme naigre dans la documentation de l’époque (1607), fut engagé en date indéterminée par les protestants de La Rochelle pour servir en tant qu’interprète (truchement) entre les Français et les peuples des Premières Nations du nord de l’Amérique.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Pendant l’année de 1609, il fut le personnage central d’un litige entourant Pierre du Gua sieur des Monts, son secrétaire Jean Ralluau et Nicolas de Beauquemare, commerçant français. Il était question d’indemnisations concernant quelques dépenses encourues l’année précédente par le secrétaire Ralluau au cours de ses voyages aux Provinces-Unies des Pays-Bas, où il s’était déplacé pour acheter du commerçant Beauquemare le contrat signé entre celui-ci et l’interprète. La suite de la vie de Mateus da Costa nous est inconnue.»

On ne sait donc pas comment il en est venu à maîtriser une ou plusieurs langues autochtones de la Nouvelle-France. Il faut qu’il y ait vécu pendant quelques années. Le nom Mateus da Costa est portugais, à une époque où le Portugal est une puissance maritime et colonisatrice, notamment en Afrique et en Amérique du Sud.

Tout au long du mois de février, le Conseil scolaire Viamonde soulignera la contribution des Noirs à l’histoire universelle et celle du Canada. Parmi les activités organisées au cours des quatre prochaines semaines, mentionnons: spectacles de musiques, danses, littérature, repas communautaires, décoration de vitrines, ainsi que des petites annonces le matin pour tracer un portrait d’une personnalité marquante.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur