Marseille, capitale européenne de la culture en 2013


3 mai 2011 à 12h01

La cité phocéenne sera la capitale européenne de la culture pour l’année 2013. La décision prise à l’unanimité le 16 septembre 2008 par un comité de treize jurés européens met Marseille face à un défi de taille. Pour la deuxième ville de France, âgée de 2600 ans, il faudra se montrer à la hauteur de la confiance et des attentes qu’un tel honneur entraîne – soit mobiliser et impliquer 130 communes de neuf communautés d’agglomérations représentant plus de 2,2 millions d’habitants dans un processus collectif de création et de représentation culturelle.

Un objectif économique important pour la cité phocéenne

Motivée par le succès qu’a connu Lille en 2004 (8 millions de visiteurs, 50 % de touristes étrangers en plus, 22 % d’emplois culturels créés en plus, et 6,5 euros gagnés pour chaque euro investi), Marseille investit un budget de 98 millions d’euros dont 15 millions fournis par les entreprises, 14 millions par l’État et un apport d’un million de l’Union européenne, et le reste par les collectivités.

Comme sa sœur du Nord, elle espère ainsi développer la région tant d’un point de vue économique que touristique. Bâtir, restaurer, construire, développer, créer, monter, unifiera la population autour d’un projet de réalisations et d’échanges artistiques et culturels.

De nombreux chantiers sont actuellement en construction pour accueillir et séduire artistes et touristes en 2013.

Une programmation ambitieuse

Véritable carrefour des cultures et pont européen vers les pays de la Méditerranée, Marseille articule sa programmation autour de la thématique du métissage européen et méditerranéen.
80 projets de spectacles, d’expositions, de colloques et de rencontres refléteront les préoccupations et sujets du moment, comme les conflits entre les cultures et les religions, les migrations, les rapports hommes-femmes en Méditerranée, le racisme. Philosophes, créateurs, ingénieurs et entrepreneurs allieront leur talent pour proposer une programmation riche et ambitieuse accessible à tous. La culture et l’art à portée de tous.

Ville cosmopolite et interculturelle par excellence, Marseille monte également depuis 2009 250 ateliers de création et de formation pour les artistes d’Europe et de la Méditerranée.

L’idée de dialogue et de mobilité entre les talents du Sud et du Nord est un des concepts phares de la programmation culturelle 2013. Instaurés dans les universités, les entreprises, les laboratoires et les ateliers, ils permettront à de nombreux acteurs de participer au rayonnement pluriculturel d’une Europe tournée vers la Méditerranée.

Les ateliers offrent deux axes de réalisation, l’un international portant sur «le partage des midis» et l’autre local «la cité radieuse», ou comment marier urbanisme et art.

Dans la même lignée, deux projets de festivals amenés à être pérennes ont aussi été déposés: InterMed et Via Mars.

Albert Camus… Cent ans, déjà!

Il serait par ailleurs absurde de vouloir célébrer la culture du Sud sans penser à l’homme qui a célébré la Méditerranée et a révolutionné la pensée littéraire et sociopolitique du XXe siècle. Albert Camus dont on célébrera les cent ans de sa naissance en 2013 parrainera de son aura cette célébration culturelle en bassin méditerranéen.

Une exposition intitulée «Camus et la Méditerranée» sera consacrée aux valeurs humanistes que l’écrivain défendait. Un colloque sera également présenté au public qui évoquera Camus et la pensée de midi. Enfin, un opéra d’après l’une de ses pièces Les Justes, sera créé et porté sur scène.

Un défi de taille que la ville de Marseille devrait pouvoir relever avec entrain et créativité. Alors, curieux et amoureux de culture, pensez donc à la porte d’entrée de la Méditerranée pour votre destination vacances 2013.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Des Dénisoviens au Tibet?

Les premiers humains arrivés sur les hauts plateaux du Tibet étaient peut-être des Dénisoviens, ces mystérieux cousins dont on sait encore peu de choses.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 7h00

Les Red Wings gâchent le retour de William Nylander

La partie de lundi soir marquait le retour dans la formation torontoise de l'attaquant William Nylander.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 23h26

ARTmonie contre les stéréotypes de genre

Viamonde
Des élèves des écoles Micheline-Saint-Cyr, de Toronto, et De-Lamothe-Cadillac, de Windsor, ont remporté le concours ARTmonie dans les écoles du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 17h00

Université et commissariat: il faut une protection constitutionnelle

Le temps est venu d’enchâsser dans la Constitution du Canada des droits linguistiques pour la population de l’Ontario.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 15h00

Immersion dans l’Université de Toronto, dans le top 25 mondial

U of T
Plus grande université du Canada, l'Université de Toronto est une institution de prestige reconnue dans le monde entier.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur