Maladies du cœur: des tests sans femmes

Alors qu'elles sont les premières victimes

femmes, santé, médecine

On retrouve beaucopup plus de femmes dans les départements de gériatrie.


2 novembre 2018 à 7h00

Plus le corps vieillit, plus la réponse au traitement médical varie et les effets secondaires des médicaments augmentent. Pourtant, les femmes âgées demeurent sous-représentées dans les essais cliniques portant sur les maladies du cœur, alors qu’elles en constituent les principales victimes.

«La médecine est de plus en plus basée sur les preuves scientifiques rigoureuses mais là où le bât blesse, c’est qu’on a toujours une sous-représentation de celles qui ont le plus de risques de souffrir d’insuffisances cardiaques ou de maladies coronariennes», relève le Dr Quoc Dinh Nguyen, interniste-gériatre au service de gériatrie du Centre hospitalier de l’Université de Montréal–CHUM. Il est aussi co-auteur d’une récente étude québécoise parue dans la revue Circulation, de l’Association américaine des maladies du cœur.

Surtout des hommes jeunes

En analysant les 25 articles les plus cités en cardiologie chaque année entre 1996 et 2015, soit près de 500 textes, les chercheurs ont évalué que seulement 28,6% des participants aux tests sont des femmes.

La plupart des essais cliniques recrutent ainsi leurs participants au sein d’un bassin très masculin — mais aussi plus jeune: des personnes de 63 ans en moyenne, majoritairement des hommes (71%) — alors que la population atteinte de maladies cardiaques se compose majoritairement de femmes et de gens âgés en moyenne de 68 à 69 ans.

La sous-représentation des femmes âgées devient plus flagrante encore lorsque les chercheurs se penchent sur les maladies coronariennes — seulement 27% de femmes — et sur l’insuffisance cardiaque — seulement 25,4% de femmes.

Gériatrie

«Ce n’est pas ce qu’on retrouve dans les départements de gériatrie où on rencontre, en fin de vie, beaucoup plus de femmes. On recrute aussi pour les études des patients plus jeunes de 5 à 6 ans que ce qu’on voit normalement», relève le chercheur.

C’est d’autant plus important de réduire l’écart que plus elle vieillit, plus la personne âgée devient sensible aux différents médicaments qu’elle prend en grand nombre et pour différentes pathologies.

«Le meilleur traitement est souvent de revoir tout cet arsenal thérapeutique, pour tenter d’en enlever. Mais toutes les personnes âgées ne se ressemblent pas face au traitement alors il faut, le plus possible, tenter de personnaliser le traitement médicamenteux», explique le Dr Quoc Dinh Nguyen.

Âge chronologique vs âge biologique

Il s’agit d’une étude qui soulève d’intéressantes considérations dans le domaine pharmacologique touchant les aînés, particulièrement les femmes âgées, commente la titulaire de la Chaire de recherche sur le vieillissement de l’Université Laval et chercheuse au Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec, Caroline Sirois.

«Les femmes sont sous-représentées, on le savait, et cela apparaît bien dans l’étude. La physiologie des personnes âgées de 75-80 ans est aussi différente que celle d’une personne de 65 ans. Donc, on peut se poser la question de l’efficacité du médicament.»

La chercheuse nuance aussi que cela dépend de la personne. «L’âge chronologique n’est pas toujours l’âge biologique et actuellement, les personnes âgées sont moins hypothéquées qu’autrefois.»

Et la prévention?

La majorité des études les plus citées en cardiologie portent sur les médicaments; la Pre Sirois regrette de ne pas y trouver un pan sur la prévention des maladies cardiovasculaires.

«On va tout de suite penser au médicament comme stratégie, même de manière préventive. C’est dommage, car on perd le bénéfice d’autres stratégies comme le changement de certaines habitudes de vie.»

femmes, santé, médecine
Les femmes âgées demeurent sous-représentées dans les essais cliniques portant sur les maladies du cœur, alors qu’elles en constituent les principales victimes. (Illustration: MaxPixel / CC)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Oslo: dans les coulisses des négociations israélo-palestiniennes

Studio 180
Me voici, à la St-Valentin, assis avec ma bien-aimée, dans une salle remplie à craquer du théâtre CAA de Mirvish (l'ancien Panasonic sur Yonge...
En lire plus...

16 février 2019 à 12h00

La pénurie d’enseignants freine le bilinguisme

Photo: Francopresse, Lucas Pilleri
Après des décennies de croissance exponentielle, les programmes de français langue seconde des conseils scolaires du pays peinent à trouver un nombre suffisant d’enseignants...
En lire plus...

16 février 2019 à 9h00

Le lait au chocolat ne fait rien de spécial pour la récupération des sportifs

santé, sport
Les médias, la publicité et bien des athlètes rapportent régulièrement que le lait au chocolat améliore la récupération chez les sportifs après un effort...
En lire plus...

La France s’anime au TAAFI

TAAFI
Du 15 au 17 février, les films sont de retour au Festival international d’art d’animation de Toronto (TAAFI) et plusieurs oeuvres françaises émergent du...
En lire plus...

15 février 2019 à 16h28

Adieu, Opportunity

La NASA a officiellement «déplogué» le 12 février sa sonde martienne Opportunity, qui ne répondait plus depuis juin dernier. Sa mission a duré beaucoup...
En lire plus...

15 février 2019 à 15h15

Abel Maxwell veut inspirer les jeunes

Abel Maxwell sera omniprésent à la célébration du Mois de l'Histoire des Noirs organisée par le Centre Francophone de Toronto le samedi 23 février....
En lire plus...

15 février 2019 à 11h00

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur