L’Ontario chef de file en matière de réduction des temps d’attente

Partagez
Tweetez
Envoyez

La gouvernement ontarien rapportait fièrement la semaine dernière que nous continuons à dominer toutes les provinces en ce qui concerne la réduction des temps d’attente, selon un bulletin publié par l’Alliance sur les temps d’attente (ATA).

Pour la sixième année consécutive, l’ATA a accordé  à l’Ontario la note de A sur toute la ligne pour avoir atteint ses objectifs de rendement concernant la réduction des temps d’attente pour cinq services de santé prioritaires: l’arthroplastie de la hanche, l’arthroplastie du genou, la chirurgie de la cataracte, la radio-oncologie et les services de soins cardiaques.

L’Ontario obtient également la note de A pour la réduction des temps d’attente associés aux patients non admis dans les services des urgences des hôpitaux – puisque 87% des patients des SU sont soignés à l’intérieur de l’objectif de 8 heures pour les patients atteints de troubles complexes et de 4 heures pour les patients présentant des troubles moins urgents. (Toutefois, seulement deux provinces fournissent des renseignements sur les temps d’attente dans les services des urgences.)

Ce rapport annuel est le huitième de l’Alliance sur les temps d’attente, une association constituée de plusieurs sociétés nationales spécialisées en médecine, notamment l’Association médicale canadienne, la Société canadienne de cardiologie et l’Association canadienne des radiologistes.

L’Ontario réalise la plupart des chirurgies et des services d’imagerie diagnostique à l’intérieur des objectifs pancanadiens fixés en 2005 pour les temps d’attente — en date d’avril 2013, cela représentait 97% pour les chirurgies générales, 95% pour les chirurgies de la cataracte, 92% pour les chirurgies pédiatriques, 89% pour les tomodensitogrammes, 88% pour les arthroplasties de la hanche et 84% pour les arthroplasties du genou.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur