Londres en famille: chez Harry Potter, Sherlock Holmes et James Bond


4 février 2014 à 10h08

«Et maintenant, penche-toi sur la gauche… Évite le bus rouge.» Guidés par le technicien, nous expérimentons les trucages qui permettent à Harry Potter de voler sur son ballet dans les situations difficiles que nous lui connaissons dans les films. Découvrir Londres en famille? Qui a dit que ce serait fastidieux?

La capitale britannique offre bien des côtés ludiques aux familles voyageuses. L’une d’elles est la visite des studios Warner Bros pour explorer l’univers d’Harry Potter.

Dans une banlieue proche de Londres, se situent les studios qui ont travaillé pendant dix ans à produire la série film culte d’Harry Potter. Le tour permet aux visiteurs de s’immerger dans des décors plus vrais que nature et de découvrir les trésors d’ingéniosité pour réaliser ces sept épisodes.

On découvre le village du héros, la maquette du château, la salle de banquet des apprentis sorciers, la chambre d’Harry sous l’escalier, la fameuse bibliothèque, le train, le laboratoire de potions magiques, les tableaux vivants.

On y apprend les trucages, les maquillages, les costumes et les machines qui ont permis les effets spéciaux époustouflants des films et on peut même se prêter volontaire pour «voler» sur un balai magique.

Les acteurs du film nous racontent, via une entrevue filmée, leur expérience de vie et de travail durant dix ans dans ces studios. Une aventure d’une bonne demi — journée qui séduit aussi bien les petits que les grands et qui révèle tous les secrets du tournage de la série Harry Potter.

Une ville et ses héros

Londres et ses monuments peuvent sembler rébarbatifs aux familles si on ne prend pas les bons moyens pour les approcher.

Le London Eye, roue géante de 135 mètres qui s’étire près du London Bridge, permet en quelque trente minutes de survoler toute la ville. Cette roue avait été construite pour l’An 2000 et est restée comme l’attraction la plus courue de Londres auprès des visiteurs du monde entier.

Dans une nacelle en verre, on s’élève au-dessus de la Tamise tout en admirant le paysage londonien rendu familier par les médias.

Les bus à deux étages «hop on hop off» présentent également un atout pour découvrir la capitale de l’Angleterre.

Ils permettent une visite à chacun son rythme, pourvu qu’on s’arrête devant l’horloge Big Ben pour repérer Peter Pan qui se pose sur les aiguilles géantes avant de s’envoler au Pays de Nulle Part, qu’on repère le quartier dans lequel les 101 dalmatiens vivent leurs aventures, qu’on descende à Baker Street pour poser à côté de la statue du plus grand des détectives privés de tous les temps, nommons Sherlock Holmes, ou encore que l’on descende à la station de métro Bond pour essayer de repérer l’entrée secrète au laboratoire du MI6 auquel se rend le célèbre espion James Bond avant chacune de ses missions. 

À chaque arrêt son histoire, son monument, mais aussi sa foule bigarrée et joviale ; celle-là même qui donne à Londres son caractère unique.

Autres activités ludiques

Londres regorge de Musées dont l’entrée est gratuite. Un vrai régal pour les familles curieuses. Nous conseillons à ces dernières une visite au Musée du Transport qui retrace à travers ses maquettes, ses trains et ses tentures, l’Histoire des transports londoniens depuis 1829. Un Musée très ludique et complet qui séduit ses jeunes visiteurs.

Le Musée des Sciences Naturelle est un autre incontournable de Londres. Situé dans le quartier français de la capitale, on y entend parler la langue de Molière au pays de Shakespeare. Son département dinosaures est un succès auprès de tous tout au long de l’année. Machines, fossiles, mises en situation…

Tout est là pour nous plonger dans une autre époque : celle de l’immensément grand. Celle des dinosaures. L’exposition permanente consacrée aux insectes saura aussi retenir l’intérêt de nombreux curieux. En sortant, pendant les mois d’hiver, on peut patiner au pied du majestueux édifice sur la grande patinoire publique.

Enfin, magasiner dans les boutiques à souvenirs de Leicester ou de Piccadilly Circus est une attraction à elle toute seule. Les magasins rivalisent en exubérance, décorations et animations britanniques, avec acteurs et objets de collection sur deux étages pour attirer le touriste dans l’antre des objets à l’effigie de l’Union Jack.

Un arrêt au grandiose magasin Harrods est également une activité à part entière. Tout illuminé en façade et grandement décoré en intérieur, ce magasin de luxe prétend répondre à «tous» les souhaits de ses clients. Pourvu que vous ayez de quoi régler la facture, vous trouverez chez Harrods tout ce que vous cherchez. Hamleys, le plus grand magasin de jouets européens trouvera aussi certainement des amateurs dans la famille pour un petit passage dans ses étages.

La vie nocturne londonienne

Bien que les plus jeunes ne veillent pas tard, il est possible pendant les mois d’hiver de vivre l’ambiance folle de la vie nocturne de Londres dès la fin de la journée.

Écrans géants sur Piccadilly Circus, spectacles de rue sur Leicester Square et dans Hyde Park, ces petits moments en compagnie des londoniens vous feront entrer dans leur univers si spécial et célèbre dans le monde entier. Bonne visite!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Des Dénisoviens au Tibet?

Les premiers humains arrivés sur les hauts plateaux du Tibet étaient peut-être des Dénisoviens, ces mystérieux cousins dont on sait encore peu de choses.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 7h00

Les Red Wings gâchent le retour de William Nylander

La partie de lundi soir marquait le retour dans la formation torontoise de l'attaquant William Nylander.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 23h26

ARTmonie contre les stéréotypes de genre

Viamonde
Des élèves des écoles Micheline-Saint-Cyr, de Toronto, et De-Lamothe-Cadillac, de Windsor, ont remporté le concours ARTmonie dans les écoles du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 17h00

Université et commissariat: il faut une protection constitutionnelle

Le temps est venu d’enchâsser dans la Constitution du Canada des droits linguistiques pour la population de l’Ontario.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 15h00

Immersion dans l’Université de Toronto, dans le top 25 mondial

U of T
Plus grande université du Canada, l'Université de Toronto est une institution de prestige reconnue dans le monde entier.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur