L’Interligne célèbre 35 ans d’édition

Partagez
Tweetez
Envoyez

En 1978, l’organisme provincial Théâtre Action publie le bulletin Liaison, puis en avril 1981 les Éditions L’Interligne sont créées afin d’assurer la continuité de ce qui deviendra la revue des arts en Ontario français. La maison d’édition située à Ottawa célèbre donc cette année son 35e anniversaire.

La première rédactrice en chef de Liaison est denise truax (1979-1982); Fernan Carrière lui succède et dirige la revue de 1982 à 1987. Paul-François Sylvestre est directeur-rédacteur pendant dix ans, soit de 1987 à 1997.

Stefan Psenak lui emboîte le pas (1997-2003), suivi d’Arash Mohtashami-Maali (2003-2009). Suzanne Richard Muir est directrice générale et rédactrice en chef depuis sept ans.

C’est une dizaine d’année après sa création que L’Interligne élargit son mandat pour publier non seulement une revue artistique mais aussi des ouvrages littéraires, surtout des essais et quelques romans.

Avec l’arrivée de Stefan Psenak en 1997 le volet littéraire s’accentue pour couvrir tous les genres. L’Interligne publie maintenant une quinzaine de titres par année, répartis dans six collections.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 2005, Arash Mohtashami-Maali consacre le numéro 129 de la revue à la littérature de l’Ontario, de l’Acadie et de l’Ouest. Liaison inclut depuis dix ans des articles sur la vie artistique de ces trois régions. La revue est devenue une référence culturelle pancanadienne.

Après 35 ans, Les Éditions L’Interligne ont à leur actif plus de 170 numéros de la revue et quelque 275 titres d’œuvres littéraires publiées par plus de 115 auteurs. Liaison est membre de la Société de développement des périodiques culturels du Québec et L’Interligne est membre du Regroupement des éditeurs canadiens-français.

Presque chaque année, des auteurs de L’Interligne sont finalistes ou lauréats du prestigieux Prix Trillium et/ou du Prix littéraire Le Droit. L’an passé, L’Interligne a raflé les deux prix Trillium de langue française: Michel Dallaire avec Violoncelle pour lune d’automne (roman) et Micheline Marchand avec Mauvaise mine (Prix du livre d’enfant Trillium).

L’administratrice de L’Interligne/Liaison est Rachel Carrière depuis bientôt 29 ans. Le mois prochain, elle coordonnera le déménagement de la maison d’édition vers l’édifice du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques, rue Donald à Ottawa.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur