Liberté 45 pour Carole Drouin et Daniel Lavigne

The Fortunate Few


13 janvier 2015 à 9h47

Le couple Carole Drouin et Daniel Lavigne, qui ont tous deux été à l’emploi du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud, elle comme relationniste, lui comme informaticien, vivent depuis trois ans comme des rentiers et partagent la recette de leur succès dans un nouveau livre, The Fortunate Few, disponible en format électronique et imprimé.

Un lancement avait lieu le 30 décembre à Rockland, dans l’Est ontarien où Carole est allée à l’école (Daniel est de Welland), mais le couple compte organiser d’autres activités de promotion, de même que des conférences, au cours des prochains mois.

«Plusieurs amis nous demandaient comment nous avons fait pour partir à la retraite si jeunes», explique-t-elle en entrevue à L’Express. «C’est ce qui nous a motivés à écrire le livre.»

Cette indépendance financière, le couple l’a planifiée depuis 10 ans, en commençant par s’asseoir et dresser la liste de leurs ambitions et des moyens qu’ils souhaitaient se donner pour vivre leurs rêves en pleine force de l’âge. Cette première étape est cruciale, insistent-ils dès les premières pages du livre.

«Il faut aussi que les gens analysent leurs relations avec l’argent et déterminent ce que ça leur prend pour être heureux: ce n’est la même chose pour tout le monde et il faut que ce soit réaliste.»

Sur www.thefortunatefew.com, on les voit à la plage, à la montagne, au resto, en voyage ou dans l’une de leurs deux résidences à Richmond Hill et au Costa Rica. D’autres fonctionnalités seront bientôt ajoutées au site, notamment un blogue.

Une bonne partie de leur stratégie repose sur l’immobilier et les investissements qu’on peut faire quand nos propriétés prennent de la valeur.

C’est ce qui a incité la firme Cannect à s’associer avec Carole et Daniel – en payant l’imprimerie du livre, dont le tirage initial est de 5000 copies – pour traiter les opérations immobilières de gens qui seraient inspirés par l’aventure décrite dans The Fortunate Few.

«La liberté financière est accessible», assurent-ils. «Nous voulons inspirer les lecteurs à passer à l’action.» Mieux vaut être jeune, évidemment, puisqu’on parle d’un projet qui prendra une dizaine d’années à réaliser.

Déjà, ils conseillent leur garçon de 22 ans qui cherche lui aussi à devenir financièrement indépendant le plus tôt possible, et «qui pose beaucoup de questions».

Toutefois, «nous ne sommes pas des conseillers financiers», précise le couple, qui conseille d’ailleurs à ses lecteurs de consulter des professionnels. «Mais au fil de nos démarches vers la retraite anticipée, nous en avons tout de même appris beaucoup sur les instruments financiers à la disposition des Canadiens.»

Récemment, Carole est devenue instructrice de yoga, un de ces rêves qu’elle entretenait depuis longtemps, et auquel son indépendance lui permet désormais de se consacrer.

Le couple confirme que ce n’est pas parce tous ces voyages et ces loisirs les ennuient, ni pour faire plus d’argent, qu’ils se sont lancés dans l’aventure du livre et du site web…

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Une identité formée par les voyages

Francophonie
À ce stade de sa vie, Anastisia Fyk a du mal à définir sa place dans la francophonie. «Je ne parle pas le français...
En lire plus...

20 mars 2019 à 9h00

Un deuxième coming-out : «Je suis Franco-Ontarien»

Mathieu Chantelois fait son deuxième coming-out. «Je peux enfin le claironner: je suis Franco-Ontarien.»
En lire plus...

20 mars 2019 à 7h00

S’installer et vivre à Toronto: mode d’emploi

Vue de Toronto du lac Ontario
Dans le nouveau guide français « S'installer à Toronto », Nathalie Prézeau livre de précieux conseils aux expatriés souhaitant venir vivre dans la Ville-Reine....
En lire plus...

19 mars 2019 à 14h41

Les Raptors se relancent aisément face aux Knicks

Les Raptors de Toronto se devaient de réagir après avoir perdu à Détroit, pour la troisième fois en trois confrontations face à l’équipe désormais...
En lire plus...

19 mars 2019 à 10h45

L’AFO va «crier» à Queen’s Park mercredi matin

Le 20 mars prochain, Journée internationale de la Francophonie, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) va organiser à Queen’s Park sa première «criée»...
En lire plus...

19 mars 2019 à 9h00

Taxer le sucre : une stratégie efficace?

Ces dernières années, plusieurs pays dont la Grande-Bretagne, la France et le Mexique, ont mis en place une taxe sur les boissons sucrées afin...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur