Les Violons du Roy réinventent la musique baroque

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Violons du Roy, orchestre de chambre de la Ville de Québec s’inspirant des répertoires baroque et classique sous la direction musicale de Bernard Labadie, offriront une seule représentation en compagnie du célèbre flûtiste suisse Maurice Steger. Le concert s’inscrit dans le cadre de leur tournée nord-américaine qui se conclura dans la Ville Reine dimanche prochain.

C’est la première fois que Les Violons du Roy donneront une représentation à Toronto accompagnés de Maurice Steger, «le plus grand virtuose mondial de la flûte à bec», a commenté Bernard Labadie contacté par L’Express.

L’orchestre promet «un menu riche en styles contrastés, imprégnés du charisme surprenant de Maurice Steger dont la musique est exceptionnelle et la présence sur scène remarquable», a décrit le directeur musical.

«Un spectacle exclusif où musique ancienne et modernité deviennent complices sous la magie d’une imprenable technique de jeu des artistes.»

Comédie sonore

«Ce qui frappe chez le musicien suisse, c’est sa capacité à réinventer la musique dans l’instant. Il donne véritablement l’impression de s’adonner à une comédie sonore. Le partenariat avec le chef et l’orchestre est donc essentiel et à ce petit jeu, Les Violons du Roy ont du répondant!», commentait Le Devoir suite au récent concert offert au Musée des beaux-arts de Montréal le 18 janvier dernier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le flûtiste et directeur musical, Maurice Steger, né en 1971 à Winterthour (Suisse), se consacre principalement à la musique ancienne.

Ses enregistrements ont été unanimement récompensés par la presse internationale, notamment les Quatuors de Telemann, les sonates de Sammartini, l’album Venezia 1625 réalisé avec son ensemble et même un conte musical pour enfants, Tino Flautino.

À titre de chef d’orchestre, Maurice Steger travaille entre autres avec l’orchestre de chambre de Zurich.

Influence contemporaine

Les Violons du Roy sont reconnus pour jouer sur instruments modernes les répertoires baroque et classique sous l’influence des mouvements contemporains de renouveau dans l’interprétation de la musique du XVIIe siècle et de la première moitié du XVIIIe.

Depuis quelques saisons, sous l’impulsion du premier chef invité Jean-Marie Zeitouni, l’orchestre explore aussi le répertoire des XIXe et XXe siècles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La troupe comprend quinze musiciens d’instruments à cordes dévoués au vaste répertoire pour orchestre de chambre et favorisant une approche stylistique la plus juste possible pour chaque époque.

«La majorité des musiciens sont jeunes bien qu’expérimentés. Leur passion créative et dynamique contribue sans contredit à l’essor de l’orchestre», précise le directeur musical, ayant fondé Les Violons du Roy en 1984.

Tour du monde

Chef invité très recherché, Bernard Labadie dirige régulièrement les grands orchestres symphoniques nord-américains, notamment ceux de Chicago, New York, Boston, Philadelphie, Cleveland, San Francisco, Los Angeles, Saint-Louis, Houston et Toronto.

Outre leur brillante carrière au Québec, Les Violons du Roy sont presque constamment en tournées aux États-Unis et en Europe, sinon en répétition durant plus de trente semaines annuellement dans la capitale québécoise, centre de production de l’orchestre où tous les musiciens sont basés. Prochaine destination: Carnagie Hall le 25 mars.

Au programme du concert: G.F. Händel Concerto grosso en si bémol majeur, op.6 no7; G.P. Telemann Ouverture en la mineur; G. Sammartini Concerto pour flûte à bec soprano en fa majeur; A. Corelli / F. Geminiani Concerto grosso La Follia; A. Corelli / F. Geminiani Concerto pour flûte à bec en fa majeur.

Le flûtiste soliste utilisera trois flûtes différentes pour interpréter chacun des trois concertos.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur