Les baisers volés du cabaret-chanson

Partagez
Tweetez
Envoyez

Vendredi dernier les inconditionnels étaient venus assister à la prestation de l’artiste franco-ontarienne Emerald Doyle, auteure de quatre albums dont le dernier, Dualité, est sorti en 2006. La chanteuse a partagé la scène avec Philippe Flahaut, Amélie Lefebvre et Aaron Wrixon pour un spectacle qui monté spécialement pour l’Alliance française dans le cadre de ses cabarets-chanson mensuels.

Le spectacle intitulé baisers volés a été dirigé par Dominique Denis qui a pour habitude de laisser les artistes très libres dans leurs choix. Et il semble, au vu de l’enthousiasme et des applaudissements du publique, que cela ait fonctionné une fois de plus.

Tantôt seule, tantôt accompagnée de l’un ou même parfois des ses trois «invités», la pianiste et interprète a séduit le publique présent avec des reprises de Claude Nougaro, Charles Trenet où Claude François… ajoutant également l’une de ses compositions intitulée Argile fragile/Lumps of Clay.
Un spectacle où le français et l’anglais se sont assemblés à merveille, notamment dans Ils ont changé ma chanson, reprise de Dalida, où chacun des quatre artistes a apporté sa touche personnelle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur